Chemin Faisant...

Forum catholique romain fidèle à la Tradition et à sa sainteté le pape Benoit XVI
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Melissa Wilde, Vatican II: a sociological analysis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ChristianK
Admin


Nombre de messages : 339
Religion : catholique
Date d'inscription : 16/07/2007

MessageSujet: Melissa Wilde, Vatican II: a sociological analysis    Jeu 28 Aoû - 21:03

Mélissa Wilde, Vatican II: a sociological analysis of religious change


ce livre, cité par Mattei, veut analyser au plus près la machinerie sociologique du concile, au point de vue de la dynamique des groupes et de la prise de controle dans les assemblées. Après avoir défini les conservateurs et progressistes en termes strictement neutres et descriptifs (accomodation ou non aux changements sociaux, qui, eg., pourraient ètre des chagements nazis), il montre les attentes des différents groupes d’évèques selon leurs continents,
-g. En amérique du sud l’ oecuménisme n’est pas une priorité pcq les cathos sont 90%, etc.
-Les italiens et espagnols se méfiaient de la collégialité mais étaient moins organisés
-essentiellement les progressistes ont gagné pcq la collégialité s’est nourrie d’elle-même comme phénomène sociologique: ils étaientprédisposé à l’efficacité dans des votes horizontaux, ils se consultaient, utilisaient les embryons de conférences épiscopales, fai saient circuler les idées et amendements ainsi que des votes desondage pour élargir leur majorité, faisaient du lobbying. Bref ils ont pu créer des consensus, activement.
-comme on dit en économique les firmes monopolistiques tendent à la paresse. Italiens et espagnols furent plus passifs et verticaux; la minorité ne voulait pas avoir l’ air collégiale mais soutenir la papauté, en verticalité; son réseau avait de mauvais liens avec les conférences épiscopales, il se borne a distribuer des documents à ceux seuls qui les jugeront favorablement, donc ne peut élargir sa base de votes; son attitude est peu délibérative et mobile. Par la force des choses car il se méfie de cela.
-la minorité a donc été timide et mal organisée pcq elle a vu les votes comme individuels plus que comme des votes de groupes, si on excepte le groupe de la curie qui pour elle n’en était pas un puisque considéré identique au pape (ou au service dupape), suprême chef du concile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Melissa Wilde, Vatican II: a sociological analysis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les confessions de l'exorciste du Vatican
» Mgr Marc Ouellet serait appelé au Vatican...
» Gyles Brandreth : "Oscar Wilde et le cadavre souriant"
» VATICAN II...... Côté face
» Mgr le Cardinal Marc Ouellet serait appelé au Vatican...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chemin Faisant... :: Nos forums :: Discussions-
Sauter vers: