Chemin Faisant...

Forum catholique romain fidèle à la Tradition et à sa sainteté le pape François
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La génération défroquée: Andréa Richard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ChristianK



Nombre de messages : 345
Religion : catholique
Date d'inscription : 16/07/2007

MessageSujet: La génération défroquée: Andréa Richard   Dim 28 Déc - 0:14

Voici un exemple très intéressant et amusant bien que extrémiste, des pathologies de la génération défroquée, à rapprocher un peu du jeune jésuite à la page des ans 60 devenu athée plutot militant, intellectuellement (http://catholique.exprimetoi.net/t20p15-pathologies-dominicaines-et-pathologies-jesuites-au-can-ii). Et aussi de Lepage, défroquée exactement en même temps et pour des motifs analogues (http://catholique.exprimetoi.net/t68-la-generation-defroquee-temoignage-d-une-ex-religieuse).



http://www.mediapublinet.net/quebec_presse/andrea_richard/andrea_richard.pdf

https://www.usherbrooke.ca/sodrus/fileadmin/sites/sodrus/documents/Societe/rel_soc5.pdf

Ce qui est intéressant, c'est avant tout le cheminement, pour mettre en lumière les pathologies postconcilliaires, surtout la religion cucu, (zoie et partaze). Elle a été tout simplement déboussollée par la période postconciliaire.

1) Elle est née en 34 ou 35, pile dedans  (Francois Charles, La génération défroquée, est né en 35)

2) Défroquée 1970. Pile dedans.

3) Une fois défroquée elle s'implique en direction charismatique, qui s'est beaucoup purifiée depuis mais qui à l'époque était la religion du sourire (Hervieu-Léger) donc clairement antiascétique et cucu. Donc avec liens consuméristes-matérialistes, quoique cachés. une étape donc de spiritualité, mais d'impulsion en grande partie mondaine, non surnaturelle.

4) Elle a une aventure sexuelle avec un évèque corrompu et mauvais ptre, du type cardinaux de la Renaissance, prétridentins. Elle normalise cette corruption en blamant les règles des gros méchants de Rome
sans trop se poser de questions sur les promesses solennelles d'ordination... Réellement pathologique, mais pas unique à la génération défroquée, loin de là...
On observe aussi des bizarreries intéressantes telles que des souhaits que les évêques se dressent contre la papauté



5)
Elle aboutit finalement au rejet extrêmement curieux et intéressant
de toute religion et du Christ (Surtout sa croix, oh combien, à tout pt de vue, car il symbolise le sacrifice, donc anticonsumériste et antinarcissique)
). Il est probable qu'elle a été influencée par la franc-maconnerie car les arguments de cette dernière sont assez reconnaissables. Et elle aurait du savoir que la religion Unitarienne, par exemple (pas l'Eglise Unie du Canada, c'est autre chose), lui offrait absolument tout ce qu'elle veut: pas de dogme, rien que du cucu et de l'ammmUUUr, etc. tout compatible avec le narcissisme consumériste issu des années 60-70.

D'une facon extrêmement curieuse elle écrit que la place d'un crucifix devrait être au musée, même pour qui cet objet est un symbole positif; elle oublie les églises comme par hasard (les crucifix interdits dans les églises??)...

Cela s'accompagne d'islamophobie qu'il sera difficile de distinguer clairement de tendance xénophobes car elle aura de la difficulté à comprendre une religion autre, d'un autre pays, qui elle n'a pas été ramolllie (qui n'est  pas cucu)


------------------------

On voit bien une forme de maladie mentale postconciliaire qui l'a rendue vulnérable lors du passage de la religion sérieuse à la religion cucu sous pression consumériste. C'est transparent, et le principal résultat de sa christianophobie sera le remplissage des séminaires néotridentin, car les jeunes, pour qui sa pathologie saute aux yeux, vont dans une direction inverse de cette vieille de 80 ans. Le phénomène va s'amplifier avec l'élimination de la génération lyrique d'ici 2030, qui est le support (le choeur dit Francois Ricard dans la génération lyrique) de la génération défroquée.

On peut penser que la religion cucu, surtout le passage à la religion cucu, constitue un défroquage de l'intérieur, qui ensuite se manifestera, ou non, par un défroquage canonique. Dans son cas cela a été aggravé par son contact avec un évêque corrompu, ou au moins qui avait perdu la boule.

Naturellement la petite relizion émotive ou la charité surnaturelle est remplacée par l'amour sentimental (la plupart du temps passionnel donc) allait de soi, et c'est pourquoi au final sa "spiritualité laique" tourne autour de ca.
Le problême c'est que l'aboutissement d'une spiritualité irreligieuse sentimentale c'est le cercueil... Or le cercueil ne peut être le sens de rien du tout pcq le néant n'est le but de rien... (et encore moins les supplices éternels)

La génération défroquée a vraiment un profil. Et dans ce cas ci comme son hostilité fait aimer et admirer l'Eglise,. comme elle fait respecter d'autres religions sérieuses comme l'Islam....

Mais au-delà, cette vieille , qui était dépourvue des instruments mentaux nécessaires pour faire face à la crise postconciliaire,
a quelque chose de comique, ou de pathétique, ou les 2...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La génération défroquée: Andréa Richard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 5° et 6° Régiments de la Confédération
» Sainte Véronique, Saint André Corsini et commentaire du jour "Jésus appelle les Douze, et..."
» Opération Lune
» Chapelet de la libération ! Apporte de nombreuses guérisons et libérations.
» Portrait du Canadien André Bessette qui sera canonisé le 17 octobre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chemin Faisant... :: Nos forums :: Discussions-
Sauter vers: