Chemin Faisant...

Forum catholique romain fidèle à la Tradition et à sa sainteté le pape François
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Gauthier/Lord, Histoire des soeurs de la charité

Aller en bas 
AuteurMessage
ChristianK



Nombre de messages : 362
Religion : catholique
Date d'inscription : 16/07/2007

MessageSujet: Gauthier/Lord, Histoire des soeurs de la charité    Mer 29 Aoû - 22:14

Chantal Gauthier ,France Lord, la charité en action, histoire récente des Soeurs de la charité d'ottawa, carte blanche, 2016. 421 p. (Ed. à compte d'auteur des sœurs de la charité d'ottawa.

https://www.leslibraires.ca/livres/la-charite-en-action-histoire-recente-chantal-gauthier-9782895902935.html



Un livre de belle facture par des historiennes pro, honnête mais quand même une commande, alors les A., sans esquiver les faits, ne mettent pas l'accent sur la mort et la décadence et leurs causes.

J'ai l'impression, peut être à tort, d'avoir tout de suite compris pourquoi elles meurent: photos de sœurs aux allures mondaines avec jeunes, souriantes, bien sympa, comme des amies absolument mondaines.

Vers 1970, photo de 3 sœurs auprès de leur prof hirsute d'exégèse andré myre, en défroque bien sur. Comme tout naturel et comme s'il ne fallait pas éviter ce type à plus de 100 mètres de distance… Savoureuse photo!

Le point le plus important: la modération de ces soeurs, sans scandale, sans excentricité, qui ont appliqué les réformes postconciliaires lentement et avec prudence, ET POURTANT DECADENTES QUAND MEME.  Donnée cruciale, car ce ne seraient pas des excès ou scandales qui entraineraient décadence.



-----------------------


41 (révisions dans le maintient de l'identité
43 (prières traditionnelles conservées, références aux 2 fondatrices; dévotion profonde envers la sainte croix
44 (constitutions de 1998:  unies à Jésus, nous découvrons le sens de la croix
46 (récitations du souvenez-vous à St Joseph


--On voit leur modération, elles font attention de garder des traditions



55 (profil type des associées: retraitées
57 (associées: moyenne d'âge élevée
jeunes=exceptions


-- Oui, décadence, et les laiques (tiers-ordre si on veut) ne changent rien, elle sont aussi vieilles.



59 (malgré des changements déjà faits, elles n'en finissent plus de s'adapter


--Mauvais signe. Impression de fuite en avant lorsqu'on constate l'échec des changements; on pense que la cause est le manque de changement plutôt que les changements eux-mêmes.



62 (il faut arrêter de fuir le monde, suivant le  card. Suenens


--Premier indice: ca peut être la cause de l'échec, cette simple omission (qui explique que la décadence ne viendrait pas nécessairement des scandales.)



65 (de retour en 68 une sœur ne reconnaît plus son monde;
diminution considérable des prières obligatoires


--TRES indicatif...! MALGRE la modération au moins apparente, on ne se reconnait plus. Hypothèse: la modération est réelle, mais relative; elles sont juste moins pires que les autres, partis en débandade, donc elles ne sont pas modérées au sens de modération ayant du succès. Elles ont déjà dépassé les limites sans s'en rendre compte, et la décadence arrive.



66 (pratiques d'humillité n'ont plus lieu d'être
67 (seules les très vieilles utilisentle terme mère pour la supérieure; la notion d'obéissance aveugle disparait;
"ma vie religieuse était ma responsabilité"


--Attention, danger... Les gaffes sont trèes proches.



68 (petits pas dans les réformes sous telle supérieure, car en 1968 le chapitre prend des orientations plutot conservatrices; on se réfère au chapitre pour résister aux demandes des soeurs


--Ca sent mauvais... car en 68 l'une revenait et ne reconnaissait plus son monde. DONC  en disant qu'on était encore conservateur on ne percevait plus  qu'on ne l'était pas du tout, que des changements tres risqués et importants avaient DEJA eu lieu. Ca risquait d'aller s'emballer.



69 (à un moment 80% de 150 répondantes disent que les changements ont été moins rapide chez les soeurs de la charité qu'ailleurs; certaines disent que c'est bon et prudent, d'autres soulignent la peur du renouveau


--Très important. Donc la modération n'empêche pas la décadence.



72 (on fait l'essai de plusieurs petites communautés dans la maison mère


--symptomatique. D'autres communautés ont fait ca. Mauvais signe.



90 (entrées: 1964=74. 1965=44. 1967=39, 1968=26, 1969=10, 1969=5, 1970=5
92 (réformes de Vatican II: trop peu trop tard)
(services sociaux passent à l'état)
LES FACTEURS DE CETTE CRISE DES VOCATIONS S'AVERENT DONC ESSENTIELLEMENT EXTERNES


-- INFINIMENT trop rapide de la part des auteurs, qui ne veulent faire de peine à personne. Les services socieaux ne sont pas la raison d'être des religieux, et s'il le deviennent la décadence est immédiate, par l'indifférence surnaturelle créée.
L'idée que Vatican II était trop peu trop tard est totalement gratuite et peut justement être cause de l'emballement décadent faute de tests empiriques; au lieu de voir les gaffes potentielles, on pense que les gaffes ne sont pas allées assez loin!!!
IL est très peu vraisemblable qu'un ordre religieux entre en crise sans cause interne essentielle, au moins si on entend par interne intraecclésial.



97 (plusieurs efforts pour les vocations mais peu de succès;
1971-2010: 60 candidates font un essai; seule 12 restent


--Donnée intéressante. 12 sur 40 ans, 1.5 essai par an.  Ca peut se comparer à d'autres ordres.



99("on va se remettre à prier, on avait tout laissé ca aller";
le Seigneur continue a appeler mais on ne l'entend pas…le terreau n'est pas favorable


--Tout va  probablement se remettre à marcher avec la fermeture sur le monde suffisante et explicite, à condition que cette fermeture se rende jusqu'au laics, donc par la caté et les diocèses en général, et les fac de théo.
L'idée de la prière est très juste (on croit rêver, des religieux qui découvrent ca... Alors étaient-elles si modérées??), mais insuffisante sans fermeture , et explicite.



100 (dans les années 30, 5 départs par an;


--INtéressant. les départs ont toujours existé.



101 (313 quittent dans les années 60, 18%
102 (après le concile, elles veulent être plus près des gens, s'insérer dans la population; certaines veulent faire vite; beaucoup sont mécontentes de la prudence pratiquée;


--la génération défroquée, à combattre...



103 (sur le costume p.ex., on se plaint de rigidité et de manque de dialogue; en 70 un petit groupe demande la collégialité et les habits laics; les supérieures refusent, 19 sur 21 quittent la communauté


--la génération défroquée, LITTERALEMENT (habit). Cependant, le point le plus important, c'est que malgré le refus des supérieures la décadence s'est poursuivie...



104 (entre 1964 et 1974 10% des religieux québécois quittent. Pour les SCO ce fut 25%. Les A. pensent que la clef est une trop grande rigidité


--attention! Cette donnée des A. est très intéressante mais l'interprétation, qui reste plausible, pourrait s'avérer trop simple. C'est peut-être valide pour le court terme, 65-75 mais ensuite c'est le ramollissement et le manque de rigidité qui accentue encore plus la décadence. Autrement dit, les départs signifiaient une crise plus aigue, oui, mais qui devait être temporaire, alors que au contraire, la crise due au ramollissement était durable et menait à la mort. Non seulement les 25% devaient quitter mais il fallait les chasser et surtout pas fléchir devant le fait.
Cette hypothèse est hors de la portée des A. et elle est aussi plausible que la leur.



105 (celles qui quittent sont souvent les forces vives, POUR LA PLUPART ELLES ONT MOINS DE 40 ANS  (donc nées 1925-1940)  "des femmes de vision, de leadership" dit l'une


--Oh boy! La génération défroquée, la plus mondaine, née autour de 1935... ET on appelle ca les forces vives... Si on pense comme ca on va se laisser contaminer par la génération défroquée, la dernière chose à faire, probablement.



106 (1979: sortie en bloc de 10 religieuses de la Louisiane suite à un dialogue de sourds pour obtenir des changements


--Signe pathologique.  Elles étaient DEJA défroquées de l'intérieur avant de l'être canoniquement.



107 "la grosse vague de protestations était à Ottawa-Hull"  


--Très intéressant. Influence des oblats, décadents, et de l'U. St Paul (théologie)?



108 (pas toujours de liens conservés avec les les dissidentes, les autorités n'encouragent pas ces liens;


--exactement la chose à faire. On voit que des éléments de tradition sont encore là.



108 (en 1987 200 "ex" sont invitées


--Mauvais signe. Bien qu'en soit et abstraitement ca puisse se défendre, on s'éloigne de la tradition à ce sujet, et c'est pile ce qu'il ne faillait pas faire dans les ans 80.
Ca ressemble unpeu à une mort annoncée et acceptée. Très risqué.



111 (1968 nouvel habit;
d'autres communautés vont beaucoup plus loin, nombreuses à refuser le voile et le costume


--bien sur, la génération défroquée...



111 (1966 le nom de religion devient libre


--danger. Manque de fermeture sur le monde.



112 (années 70: vêture au choix pour majorité de communautés


--La génération défroquée. Risque important pris. Elles vont payer.



113 (les autorités des soeurs de la charité résistent à ces demandes; LA SUPERIEURE DENONCE LE LAXISME DES AUTORITES ROMAINES SUR LE VOILE


--elle voit très bien la sécularisation interne.



113 (plusieurs défroquent là-dessus; certaines en défi ouvert, se présentent en habit laic devant les supérieures. Au chapitre général de 1974 l'habit est conservé


--ON voit la génération défroquée agir à l'interne, les A. ne peuvent plus prétendre que les causes de décadence étaient externes; on voit aussi la modération de la communauté. L'hypothèse importante ici me semble la suivante: cette modération ETAIT INSUFFISANTE, il fallait foncer vigoureusement en sens INVERSE, eg. imposition universelle de l'habit avec sanctions, monitions canoniques et expulsions des dissidentes, autant qu'il l'aurait fallu.
Autrement dit, l'hypothèse des A. non seulement est fausse, mais à l'envers.



114 (modifications en 1998: assouplissement: anneau et croix, habit beige avec ou sans voile;  cela cause division de points de vue. A partir de 2005 peuvent porter le pantalon.


--finalement elles ramollissent, c'est la mort. L'engrenage passé était trop avancé.



170 ( 20 soeurs, en 84, avant le financement de l'ontario,  enseignent sans salaire au college notre dame


--la décadence est compatible avec un admirable dévouement et les plus grandes qualités et les meilleures intentions.  Ce point est extrêmement important quand on examine la crise postconciliaire locale chez les religieux.



195 (Pour sa préparation catéchétique soeur Agnès suit les cours d'exégèse biblique à l'UMontréal.
(Photo de 3 soeurs en habit avec le prof. André Myre, s.j., hirsute, en pantalons pattes d'éléphant, et qui fait très John Lennon.)


--Oh Boy! Avec la génération défroquée à l'UM.



201 (dans les grands centres, en éducation, des sco sont victimes d'insultes et de railleries; groupe marxiste au cegep de Hull, situation explosive dit sr Germaine Julien; dans la même maison qu'autrefois, sur Taché, on voit sur le mur "libérez-nous des Pères Oblats et des soeurs Grises. "ca donne des coups de poing"; certaines se sentent incapables de soutenir cette pression. Elles quittent la communauté et enseignent comme laiques.


--on peut comprendre, mais il y avait déjà ramollissement à l'égard des mondains. Fallait se battre, spirituellement, rester exemplaire au milieu des barbares et bestioles de la période (en sachant bien à l'interne, qu'il s'agissait de bestioles de cegep, avec plan précis pour réagir convenablement à l'animalité).



291 (1986: centre marguerite pour filles enceintes, suivant ligne catho. Dans les années 90 Sr Pierrette Leclair élargit le mandat; prédication de chasteté dans les écoles. Sr Leclair retourne à la vie laique en 2008


--Défroquage ,On sait pas pourquoi mais peut-être par contamination mondaine.



315 (en 1992 sr Claudette Gravel ouvre une maison pour sidéens. Ca ferme en 2001 quand elle quitte la communauté;
idem pour femmes sidéennes, 94-2001

--défroquage par Contamination (spirituelle!) mondaine?



378 (Sr Bibiane Lavictoire dit que Au Brésil le mot clé est conscientisation, et on suit la méthode de Paulo Freire et on participe à la fondation de communautés de base. On fait de l'alphabétisation militante;


--Oh boy!  Pas de problème, mais à condition qu'il n'y aitpas d'omissions systématiques d'autres choses en même temps, et liées à ca....


380 (messe congolaise approuvée par Rome en 88 dit une soeur: chants rythmés , tambours, danses, et  invocation des esprits des ancêtres.


--messe à gogo, ou équivalente. Danger.



398 (missionnaires des soeurs de la charité :
ages moyen en 1966 :  nord americaines 48 ans, africaines 33
en 2013:  nord-americaines: 80, africaines 47
409 ( 2013:  550 au total.  Moyenne d'age 70, et nord americaines plus de 80
410 ( japon et brésil moyenne age: 65 et 55. Afrique 47. En 2010 10 professes africaines mais 4 départs


--Intéressant. On voit que les africaines vieillissent, et les brésiliennes. Hypothèse: il n'est pas sur que le postconcile ait un succès si clair dans le sud, il n'est peut être que moins pire et lentement, avec le consumérisme et le manque de fermeture sur le monde, la décadence va s'installer. Il est vital de prendre les moyens de vérifier (ou infirmer) cette hypothèse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Gauthier/Lord, Histoire des soeurs de la charité
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» l'histoire de mon vécu
» Soeurs et frères missionnaires de la Charité
» Un peu d'histoire... triste!
» La charité en Islam (??????)
» Les ames soeurs ou les flammes jumelles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chemin Faisant... :: Nos forums :: Discussions-
Sauter vers: