Chemin Faisant...

Forum catholique romain fidèle à la Tradition et à sa sainteté le pape Benoit XVI
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Philo substantialiste vs philo existentialiste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Philo substantialiste vs philo existentialiste   Ven 27 Juil - 13:54

Salut!

Il existe une étape importante avant de présenter les 5 voies rationnelles qui permettent de découvrir Dieu par sa propre raison (les 5 voies ensembles = preuve de l'existence de Dieu)

La preuve de l'existence de Dieu, peut être comprise uniquement à la lumière de la philosophie classique (la métaphysique) substantialiste.

Je reprend les 5 voies:

Citation :
Un monde en mouvement --> dépendant d'un Être immobile.

Un monde régit par la loi de causalité --> dépendant d'un Être n'ayant aucune origine (ou cause) que lui-même.

Un monde qui n'existe pas de lui-même --> dépendant d'un Être qui existe de lui-même.

Un monde composé de perfection et d'imperfection --> nous permettant l'intuition d'un Être simple et parfait.

Un monde dans lequel on trouve un certain ordre --> dépendante d'une intelligence.

Il s'agit de 5 observations du monde sensible en prenant pour acquis que les choses existent en elles-mêmes. Qu'est-ce que ça signifie? À la question: "Un objet que personne voit existe-t-il?" La philo classique répond "oui". Un objet est un "être"... quelque chose qui existe "en soi".

Quelques-uns ne sont pas d'accord. Pour eux, l'objet existe uniquement au moment où il existe une conscience pour se rendre compte qu'il existe. L'objet que personne ne regarde n'a pas d'existence. Ce sont les existentialistes. Cela signifie que les choses existent toujours dans le temps puisque le propre des êtres doués de conscience c'est de vivre dans le temps! Martin Heidegger fait de la question du temps un critère de vérité. Pour lui, toute réflexion qui cherche à tendre vers la permanence ou à se situer en dehors du temps est fausse!

Les 5 voies s'écroulent puisqu'elles supposent un Dieu en dehors du temps. Ce qui est logique pour nous... c'est Dieu qui a créé le temps.

Cependant, Heidegger va dire: "en situant Dieu en dehors du temps... c'est votre propre condition temporelle que vous chercher à fuire... vous êtes dans l'erreur".

La philo classique se demande en regardant une voiture: "Qu'est-ce que l'essence - l'être - de la voiture?". Elle pourra répondre: "C'est un moyen de transport, puisque cela est commun à toute les voitures - peu importe le temps -". Heidegger dira: "vous ne parlez pas de l'être puisque vous vous situez en dehors du temps".Il ne présente aucune réponse sinon que nous pouvons observer uniquement l'Être - avec un E majuscule - qu'à travers l'être qui a conscience d'exister: le dasein (le "là-l'être"). L'être de la voiture sera d'être un outil sous la main pour le dasein (l'être conscient qu'il existe). Ainsi, tout les objets deviennent des outils et l'humain le centre du monde.

La philo classique se demande surtout:"Pourquoi existe-t-il quelque chose plutôt que rien?". Cette question signifie qu'il pourrait ne rien exister. C'est la contingence: ce qui est pourrait ne pas être... nous retombons dans les 5 voies... Ainsi, la preuve de l'existence de Dieu tient uniquement si nous acceptons de dire que les choses existent même si nous ne les voyons pas (ça demande un acte de foi... lol).

a+

Patrick
Revenir en haut Aller en bas
ChristianK
Admin


Nombre de messages : 339
Religion : catholique
Date d'inscription : 16/07/2007

MessageSujet: Re: Philo substantialiste vs philo existentialiste   Ven 27 Juil - 21:32

Patrick_mtl a écrit:
Salut!

Il existe une étape importante avant de présenter les 5 voies rationnelles qui permettent de découvrir Dieu par sa propre raison (les 5 voies ensembles = preuve de l'existence de Dieu)

La preuve de l'existence de Dieu, peut être comprise uniquement à la lumière de la philosophie classique (la métaphysique) substantialiste.

Uniquement est trop fort. Il y a des preuves ou approches de nature morale ou psychologiques (Voir Kreeft)

Patrick_mtl a écrit:

Il s'agit de 5 observations du monde sensible en prenant pour acquis que les choses existent en elles-mêmes. Qu'est-ce que ça signifie? À la question: "Un objet que personne voit existe-t-il?" La philo classique répond "oui". Un objet est un "être"... quelque chose qui existe "en soi".

Quelques-uns ne sont pas d'accord. Pour eux, l'objet existe uniquement au moment où il existe une conscience pour se rendre compte qu'il existe. L'objet que personne ne regarde n'a pas d'existence. Ce sont les existentialistes. Cela signifie que les choses existent toujours dans le temps puisque le propre des êtres doués de conscience c'est de vivre dans le temps! Martin Heidegger fait de la question du temps un critère de vérité. Pour lui, toute réflexion qui cherche à tendre vers la permanence ou à se situer en dehors du temps est fausse!

ta présentation de Heidegger est assez exacte, mais ce n'est pas en tant qu'existentialiste que Heidegger penche vers l'idéalisme (théorie de la connaissance qui soutient que seules les idées, ou représentations, sont connues, pas l'ëtre, ou pas la substance), mais en tant que phénoménologue (qui concerne l'apparition des choses, ou les choses comme apparitions; c'est par la conscience qu'elles apparaissent - à la conscience!). on a souvent qualifié la phénoménologie, bien qu'elle s'en défende, comme un idéalisme mitigé. C'est trop fort que de dire que l'objet inconnu ou hors la conscience n'a pas d'existence pour les phénoménologues; ils sont plus subtils. Il est plus exact de dire qu'il n'a pas de manifestation (tout le débat consiste à cerner les^rapports entre l'existence et la manifestation: on sera alors plus ou moins idéaliste à différents degrés)
Existentialisme désigne avant tout une approche qui privilégie le concret ou le vécu comme moyen de contact-connaissance avec le réel, plutôt que la pensée rationelle (genre: on connait la mort en passant près, non en lisant des bouquins). cela s'oppose à essentialisme, qui concerne les essences, ou définitions des choses par l'intelligence, et qui procède par abstraction.

En fait, sartre et Heidegger sont ^plus près de la phéno que de l'existentialisme, même si les 2 sont parties de leur pensée.
Jaspers, Marcel, Buber, plusieurs Russes, une partie de Nietzsche sont plus existentiels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Philo substantialiste vs philo existentialiste
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Philo] L'Amitié
» Dissertation de Philo TS1
» BAC PHILO:--->LE MEILLEUR
» la philo!
» Les Philo-Fables de Michel Piquemal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chemin Faisant... :: Nos forums :: Discussions-
Sauter vers: