Chemin Faisant...

Forum catholique romain fidèle à la Tradition et à sa sainteté le pape Benoit XVI
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Dieu vengeur - Magistère IV: Conc. Vat.I et conc. Vatican II

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ChristianK
Admin


Nombre de messages : 337
Religion : catholique
Date d'inscription : 16/07/2007

MessageSujet: Dieu vengeur - Magistère IV: Conc. Vat.I et conc. Vatican II   Ven 19 Oct - 20:07

Surprise, Le concile Vatican II utilise davantage le concept de vengeance divine (Eh oui) que le concile Vatican I! Il faut dire que Vatican I ne couvre qu`une vingtaine de pages, tandis que Vatican II en fait 400.


1) Vatican I

Const. Pastor Aeternus, ch. 3
"Potestas... a supremo et universali pastore... vindicetur";
"ce pouvoir est...défendu par le pasteur suprême"

(ici c`est le pouvoir pontifical et épiscopal qui est "vengé" par le pape, non Dieu; le sens du verbe en est précisé. On pense vraiment à l`anglais vindicate).

Par contre:

Schéma préparatoire non voté (Aubert-Guéret-Tombeur, Concilium Vaticanum I, Louvain , 1977, p. 548):
"qui hanc potestatem tenet, Dei minister est...vindex in iram";
"celui qui possède cette autorité est ministre vengeur de Dieu dans sa colère".

(on parle ici du confesseur; mais ce schéma préparatoire n`a pas été voté, bien que significatif. Le concile n`a eu le temps de voter que quelques textes)


2) Vatican II

Liberté religieuse #11
"incredulitatem audientium certe exprobravit, sed vindictam Deo in diem Iudicii reliquendo"
(référant à l'écriture mais sans guillemets)
"Il est vrai encore qu'il a reproché leur incrédulité à ceux qui l'entendaient, mais c'est en réservant à Dieu le châtiment au jour du jugement."

(pas de doute, vindictam signifie vengeance, traduit ici par châtiment)



Autres occurrences:

# 11: "non percutiendo vindicatur ; ne se défend pas par l'épée"
#13 "ecclesia sibi vindicat libertatem ; revendique la liberté"


Lumen gentium #27
"Eorum itaque potestas a suprema et universali potestate non eliditur, sed e contra asseritur, roboratur et vindicatur"
" Leur pouvoir donc n'est pas affaibli mais au contraire affermi, corroboré et défendu par le pouvoir suprême et universel";
"Their power, therefore, is not destroyed by the supreme and universal power, but on the contrary it is affirmed, strengthened and vindicated by it"

(encore une fois, vindicatur est rendu par défendu)


Apostolat des laics

#8 "jus ...vindicat ; défendre...droit inaliénable"
#24 "nomen catholicum sibi vindicet ; revendique pour soi le nom de catholique"



Activité missionnaire de l`Eglise

#12 "auctoritatem sibi vindicat nisi ; ne revendique pour elle-même pas d'autorité"
#13 "vindicat jus ; revendique le droit"


Gaudium et Spes

#9 "mulieres sibi vindicant... paritatem de jure ; Les femmes...réclament la parité de droit"
#22 "vindicat dignitatem ; défend la dignité"
#43 "exclusive vindicare ; revendiquer exclusivement"
#56 "cultura sibi vindicat ; la culture réclame pour elle-même"
#78 "juribus vindicandis ; sauvegarde des droits"


(à noter: dans la majorité des cas on pourrait traduire "venger" (les droits) au lieu de défendre ou sauvegarder. La traduction serait aussi valide et indique quelque chose sur le sens du latin "vindicare" (et le sens de St Thomas quand il parle de vertu de vengeance).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChristianK
Admin


Nombre de messages : 337
Religion : catholique
Date d'inscription : 16/07/2007

MessageSujet: Re: Dieu vengeur - Magistère IV: Conc. Vat.I et conc. Vatican II   Dim 4 Sep - 21:12

``Je crois que cet Enfant, c’est Dieu qui
vient partager notre destin jusqu’au bout,
jusqu’à en mourir. Par sa pauvreté, sa fragilité,
son enfance, il nous assure que Dieu n’est pas
un « gros méchant », un vengeur, un
moralisateur, une sorte de personnage
mystérieux et lointain, qui se fiche bien de nos
pauvres histoires humaines avec leurs drames,
leurs blessures, mais aussi leurs amours, leurs
joies et leurs petits plaisirs.`'
Roger Ebacher, évèque de Gatineau, 2010.

-------------------------------------

Cette opinion personnelle ne pèche pas par sa subtilité. Les choses sont plus complexes que ca...
Et Vatican II parle bien de la veangence divine, alors on est pour ou contre Vatican II?
Dieu est certainement AUSSI un moralisateur, sauf dans les années 70, et surtout dans les secteurs décadents...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Dieu vengeur - Magistère IV: Conc. Vat.I et conc. Vatican II
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les compagnons de Judas
» Quand Ratzinger et Lombardi coupent les racines.
» La Bible est vraiment inspirée de Dieu selon Vatican II
» Temps X et "le visage de Dieu"
» Le Bon Dieu sans confession ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chemin Faisant... :: Nos forums :: Discussions-
Sauter vers: