Chemin Faisant...

Forum catholique romain fidèle à la Tradition et à sa sainteté le pape Benoit XVI
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le purgatoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le purgatoire   Ven 13 Juil - 13:04

Je copie d'un autre site, mais c'est de moi ;-)

Salut!

Saint Josémaria affirmait qu'une toute petite souffrance sur la terre acceptée et offerte à Dieu avec joie peut nous épargner une grande souffrance au purgatoire.

Il ne s'agit pas de chercher la souffrance ou de s'en infliger. Nous sommes appelé à offrir - pour notre salut - les sacrifices du quotidient.

Sans oublier l'enseignement de l'Église concernant les indulgences.

Dans le catéchisme de l'Église, nous voyons que la peine pour le péché mortel est la privation de la vie éternelle. L'Église appelle cela la peine éternelle. Le sacrement du pardon nous en délivre.

Cependant, tous les péchés (y compris véniels) entraîne une peine temporelle. Cela se traduit par un temps à passer au purgatoire pour terminer notre purification après la mort et entrer au Ciel.

Dès maintenant, nous pouvons réduire le temps à passer au purgatoire. Saint Josémaria affirme même qu'il est possible par une vie de piété, de prière, en offrant nos sacrifices à Dieu, par le chapelet, etc. D'éviter le purgatoire et d'entrer directement au Ciel. Cela doit être notre souhait.

De plus, à cause de la communion des saints (de tout les membres de l'Église au Ciel, au purgatoire et sur la terre) nos actes de piété et de pénitence apporte la grâce de Dieu au corps entier. Nos actes n'agissent pas uniquement pour nous mais pour tous les membres de l'Église.

On peut se demander si c'est automatique? Si Dieu à l'obligation de répondre à nos demandes?

Citation :
Est-ce "automatique" ?

Non. Nous offrons à Dieu cette grâce spéciale. Nous ne lui donnons pas des ordres. Mais nous faisons une pleine confiance à la miséricorde de Dieu pour le salut de l’âme de telle ou telle personne. C’est ce que veut dire "par mode de suffrage".

Tous les jours, on peut faire la demande de l’Indulgence pour l’âme d’un défunt: parents, amis... et ennemis. C’est une belle occasion d’offrir un acte de charité pour ceux qui ne nous aimaient pas – ou que nous n’aimions pas. C’est l’occasion aussi de leur pardonner, avec le Christ, le mal qu’ils nous ont fait, et d’être guéris des séquelles de cette souffrance.

source: http://www.1000questions.net/fr/an2000/indulgences3.html

Il existe aussi les indulgences plénière qui nous libère de la totalité des peines temporelles. J'ai trouvé cet excellent résumé dans Wikipédia:

Citation :
La doctrine des indulgences a été rappelée par le concile Vatican II puis la constitution apostolique Indulgentiarum doctrina de Paul VI, reprise dans le Code de droit canonique de 1983. Dans le Catéchisme de l'Église catholique de 1992 (§ 1471–1479), l'Église réaffirme son droit à octroyer les indulgences, « en vertu du pouvoir de lier et de délier qui lui a été accordé par le Christ Jésus » (§ 1478). Elle précise que l'indulgence libère seulement de la « peine temporelle » du péché et non de la « peine éternelle » — c'est-à-dire de la privation de la « vie éternelle », de la communion avec Dieu. De nouveau, elle rappelle que l'indulgence est accordée au pécheur non pas en vertu de ses pénitences seules, mais de la communion des saints.

Si la pratique est moins courante que par le passé, elle subsiste clairement : ainsi, le Catéchisme recommande toujours, avec l'aumône et les œuvres de pénitence, l'usage des indulgences en faveur des défunts (§ 1032). La principale indulgence est accordée à l'occasion du jubilé, dont elle est l'« un des éléments constitutifs » selon Jean-Paul II (bulle d'indiction Incarnationis mysterium, § 9.1). C'est à l'occasion du jubilé de l'an 2000 que la Pénitencerie apostolique a jugé bon de rappeler les conditions d'acquisition de l'indulgence. Dans tous les cas — indulgence plénière ou partielle —, le fidèle doit être en « état de grâce ».

Pour l'indulgence plénière, dont l'obtention est limitée à une fois par jour, il doit :
avoir le désir de gagner l'indulgence,
se détacher complètement du péché, même véniel,
se confesser dans les huit jours (avant ou après l'indulgence),
communier le jour même,
prier selon les intentions indiquées par le pape, ou prier aux intentions du pape,
accomplir l'action à laquelle est attachée l'indulgence dans le temps prescrit (si l'indulgence est attachée à un jour ou une période particuliers).


Si ces actions ne sont que partiellement remplies, ou que le fidèle n'a pas les dispositions du cœur requises, l'indulgence n'est que partielle.

Il est également rappelé que l'indulgence ne peut être appliquée qu'à soi-même ou aux « âmes du Purgatoire » (par mode de suffrage), et non à d'autres personnes vivantes.

Autre info utiles tirée de wikipédia:

Citation :
En ce qui concerne les indulgences partielles, elles se comptaient traditionnellement en jours. C'était le nombre de jours de pénitence à laquelle l'action indulgenciée correspondait. En 1967 Paul VI a supprimé la référence à un nombre de jours ou d’années déterminé.

Actes permettant de recevoir une indulgence plénière (les conditions générales ci-dessus étant respectées):

réciter le chapelet dans une église ou à plusieurs.
accomplit le pieux exercice du chemin de Croix
une demi-heure d'adoration.
une demi-heure de lecture de la Bible.
recevoir la bénédiction papale urbi et orbi, à Pâques, à Noël, ou lors de l'élection d'un nouveau pape, même par des moyens audiovisuels.

Pour d'autres informations:
http://www.salve-regina.com/Morale/Petit_traite_des_indulgences.htm
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le purgatoire   Mar 24 Juil - 17:20

St Josémaria dit dans Forge point 1046 :

Devant la douleur et la persécution, une âme disait avec un grand sens surnaturel : "je préfère être maltraité ainsi plutôt que d'être maltraité au purgatoire !".

Et dans Sillon point 889 :

Le purgatoire , cette miséricorde de Dieu, destinée à purifier les défauts de ceux qui désirent s'identifier à Lui.

J'aime aussi particulièrment ce point :

885 - Sillon : Ne fais pas de la mort une tragédie ! car elle n'en est pas une. Seuls des enfants indifférents ne se réjouissent pas à l'idée de rencontrer leurs parents.

et
886 - Ici-bas tout n'est qu'une poignée de cendres. Songe au millions de personnes, déjà décédées si "importantes" il y a peu, et dont nul ne se souvient.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le purgatoire   Ven 27 Juil - 14:01

Salut!

Merci Elise pour les citations de saint Josémaria... elles sont très édifiantes.

a+

Patrick
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le purgatoire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le purgatoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MARIA SIMMA ET LES SAINTES AMES DU PURGATOIRE -
» Le "Notre Père" de sainte Mechtilde pour les âmes du purgatoire
» prière pour sauver les AMES DU PURGATOIRE en cette semaine s
» LES DEFUNTS - LE PURGATOIRE - MARIA SIMMA VIDEOS
» Ames du Purgatoire et Intra-Co-Rédemption

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chemin Faisant... :: Nos forums :: Discussions-
Sauter vers: