Chemin Faisant...

Forum catholique romain fidèle à la Tradition et à sa sainteté le pape François
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Dieu vengeur: commentaires et conclusions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ChristianK



Nombre de messages : 340
Religion : catholique
Date d'inscription : 16/07/2007

MessageSujet: Dieu vengeur: commentaires et conclusions   Mar 27 Nov - 0:07

1) Occurrences

Le concept de vengeance divine ou de Dieu vengeur est présent dams les textes des conciles de Trente et Vatican II; et dans un schéma non voté du Concile Vatican I

Dans les 256 encycliques (seulement) de Pie IX à Jean-Paul II, il apparaît 23 fois (et il faut compter le sous-dénombrement). Je n`ai rien trouvé chez Pie X et Benoît XV. Tous les autres papes y font référence, y compris Jean XXIII, et surtout ne s`y opposent jamais.

D`autre part, le chiffre total est faible, et le concept n`apparaît qu`une ou deux fois par document, quand il apparaît. On n`en fait pas une obsession.

La notion de vengeance divine fait donc partie de l`enseignement assez ferme du magistère. Il faut aussi noter que je n`ai pas fait de recherche sur le mot "châtiment" , qui aurait sans doute été plus présent que "vengeance", qui est un terme plus précis.

2) Sens du mot

Il faut noter toutes les occurrences où vengeance ne concerne pas Dieu: un pape qui venge les offenses faites à l`eglise, à la vérité, etc. Egalement, le caractère très exceptionnel du réfléchi "se venger". On venge quelque chose ou quelqu`un. Un peu comme dans les expressions contemporaines "venger l`honneur", "venger une défaite". Effectivement, quand une équipe sportive venge une défaite de 0-2 par une victoire de 2-0, elle accomplit exactement ce qui se cache sous le concept de vengeance (vindicare): l`égalité compensatoire.
Un Dieu "vindex", vengeur, est un Dieu "compensateur", la seule nuance étant que la compensation en ce cas- ci est négative, punitive, un peu comme si, pour un vol de 10, on imposait une amende de 10 plus restitution. L`idée centrale est celle de proportionnalité, d`équité rationnelle. Une vengeance est exactement une récompense à l`envers, on pourrait presque dire une DE-compense. Il y a un aspect vengeance, en même temps que médicinal, dans toutes les condamnations des tribunaux.

Il est donc très important de distinguer ceci de la vengeance passion et ne pas confondre, comme St Thomas nous y invite, la "vertu de vengeance" de la vengeance-vice. Et il est particulièrement mal avisé et confondant d`attaquer la notion de Dieu vengeur en tous les sens. On tombe alors dans la pensée molle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu vengeur: commentaires et conclusions   Lun 31 Aoû - 15:41

Notre Dieu n'est pas un Dieu vengeur ! Il nous prévient des dangers, et de leurs conséquences !
Revenir en haut Aller en bas
 
Dieu vengeur: commentaires et conclusions
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 30 ans de guerre au nom de DIEU
» Les compagnons de Judas
» Quand Ratzinger et Lombardi coupent les racines.
» Saint Marcel Pape et Martyr, commentaire du jour "Voici l'agneau de Dieu qui enlève le péché du monde"
» Cité de Dieu et Cité des hommes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chemin Faisant... :: Nos forums :: Discussions-
Sauter vers: