Chemin Faisant...

Forum catholique romain fidèle à la Tradition et à la papauté
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -41%
Smartphone HUAWEI P30 lite Noir 128 Go
Voir le deal
219 €
-25%
Le deal à ne pas rater :
APPLE Écouteurs sans fil AirPods 2
135 € 179 €
Voir le deal

 

 Déclin du diocèse de Rimouski

Aller en bas 
AuteurMessage
ChristianK



Nombre de messages : 419
Religion : catholique
Date d'inscription : 16/07/2007

Déclin du diocèse de Rimouski Empty
MessageSujet: Déclin du diocèse de Rimouski   Déclin du diocèse de Rimouski EmptySam 19 Déc - 22:19

voici ce qu'on trouve:

"Six ans après avoir quitté son poste d'évêque de Gaspé pour vivre avec une femme dont il est toujours amoureux, Raymond Dumais a abandonné tout espoir d'obtenir sa laïcisation de la part de Rome.

Rappelons qu'en 2002, Raymond Dumais avait causé toute une commotion au sein de l'Église catholique. Il avait affirmé sur les ondes de Radio-Canada qu'il démissionnait de son poste d'évêque de Gaspé parce qu'il souhaitait vivre sa vie d'homme.

Malgré le refus de Rome d'en faire un simple laïc, Raymond Dumais coule toujours des jours heureux avec sa conjointe, qui est mère de deux enfants. Il est depuis peu grand-père par adoption. « On est toujours en couple Marie et moi et ça va bien. Il a fallu s'habituer à la vie de couple ensemble, et la fille de Marie a eu une petite-fille, si bien que la famille s'agrandit tranquillement », explique-t-il.

Grand spécialiste des questions théologiques, Raymond Dumais est actuellement chercheur et formateur pour le service de pastorale du diocèse de Rimouski. Il affirme adorer son emploi et précise qu'il doit celui-ci à la générosité de Mgr Bertrand Blanchet et des prêtres de la région. « Les prêtres m'ont appuyé et m'ont invité à me servir de mes compétences bibliques, surtout pour les appuyer dans leur travail quotidien », dit-il.

Bien que Raymond Dumais y ait songé avec sa conjointe, il n'y a pas de mariage civil prévu pour l'instant dans la famille Dumais.Harold Michaud a rencontré l'ex-évêque de Gaspé dans ses bureaux du Centre de pastorale de Rimouski. "

-----------

Le comportement du diocese annonce incontestablement le déclin .


Dernière édition par ChristianK le Sam 31 Aoû - 22:06, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
ChristianK



Nombre de messages : 419
Religion : catholique
Date d'inscription : 16/07/2007

Déclin du diocèse de Rimouski Empty
MessageSujet: Re: Déclin du diocèse de Rimouski   Déclin du diocèse de Rimouski EmptyJeu 11 Déc - 20:07

Ca se concrétise.
On annonce la fermeture de la cathédrale de rimouski, qui aurait besoin de 5-8 millions.

Le noeud coulant se resserre. Horizon 2030 (disparition de la génération des années 1940.

Dumais , né en 51, est d'ailleurs disparu en 2012.

La fin se profile vraiment très vraisemblablement...


Dernière édition par ChristianK le Sam 31 Aoû - 22:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
ChristianK



Nombre de messages : 419
Religion : catholique
Date d'inscription : 16/07/2007

Déclin du diocèse de Rimouski Empty
MessageSujet: Re: Déclin du diocèse de Rimouski   Déclin du diocèse de Rimouski EmptySam 20 Déc - 19:19

https://fr-ca.actualites.yahoo.com/fermeture-la-cath%C3%A9drale-rimouski-par-mesure-s%C3%A9curit%C3%A9-175446628.html

Suite logique. Il est inévitable que meurent les religions des années 70 (comme Rael entre autres) ou trop liées aux années 70. Or on peut supposer que le diocèse de naguère Mgr Courchesne a été particulièrement lié aux années 70, par réaction. Quelque chose d'analogue s'est passé chez les jésuites plus généralement, et peut-être au diocèse de Lyon...
Les bàtiments meurent quand ce qui s'y passe penche vers l'insignifiance, la messe à gogo, les ballades cucu, l'effacement total des fins dernières - qui ne peuvent se maintenir que gràce à une fermeture au monde (la vraie adaptation) ; indispensable est le combat contre le monde des années 70.


Dernière édition par ChristianK le Sam 31 Aoû - 22:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ChristianK



Nombre de messages : 419
Religion : catholique
Date d'inscription : 16/07/2007

Déclin du diocèse de Rimouski Empty
MessageSujet: Re: Déclin du diocèse de Rimouski   Déclin du diocèse de Rimouski EmptyMar 20 Jan - 0:50

Un autre élément a du jouer en plus d`une sorte de réaction anti-Courchesne: un role particulier de la génération défroquée chez les religieux et religieuses, surtout via l`Uni du Québec à Rimouski. Je pourrais citer certains noms mais ce n`est pas nécessaire, l`hypothèse est vraisemblable par elle-même.
Ce profil est intéressant car le role pourrissant des départements de théologie-science religieuse des Uni du Québec (tous morts maintenant) semble très commun: il est évident que la génération défroquée a sévi à l`UQTR, aussi à Chicoutimi (UQ).
Donc un profil Uni du Québec-role de la génération défroquée en théologie de ces lieux-lien avec la décadence des diocèses, semble observable.
A examiner.
Revenir en haut Aller en bas
ChristianK



Nombre de messages : 419
Religion : catholique
Date d'inscription : 16/07/2007

Déclin du diocèse de Rimouski Empty
MessageSujet: Re: Déclin du diocèse de Rimouski   Déclin du diocèse de Rimouski EmptyVen 11 Nov - 17:49

Automne 2016, les finances plongent encore suite aux controverses entourant la cathédrale.
A la fin ce sont les finances qui jouent pour traiter certaines, paroisses, certains diocèses et certaines provinces d'ordre religieux.


Il est vrai que des diocèses ne sont pas seuls; la société autour va en un sens subir un sort analogue, probablement.


Dernière édition par ChristianK le Sam 31 Aoû - 22:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ChristianK



Nombre de messages : 419
Religion : catholique
Date d'inscription : 16/07/2007

Déclin du diocèse de Rimouski Empty
MessageSujet: Re: Déclin du diocèse de Rimouski   Déclin du diocèse de Rimouski EmptySam 18 Nov - 18:26

«Nos revenus continuent de diminuer d'environ 17 % ou 18 % par année. Le futur de la communauté chrétienne de Rimouski n'est pas rose», a soutenu Normand Lavoie. (Automne 2017).
----------

Il s' agit seulement de la fabrique st Germain (cathédrale et environs) mais c'est quand même le siège de l'évêque.
Il est très important d'utiliser le terme déclin pour ce phénomène de facon à dissiper le discours illusoire du renouveau postconciliaire, dynamisme, printemps conciliaire, effervescence etc.
Une fois le déclin postconciliaire local mis en perspective avec le non déclin (ou alors très modéré) de 1960 , il est beaucoup plus facilement identifier des causes plausibles.
Il faut absolument casser l'éloge du concile pour seulement commencer à voir les choses de facon réaliste - ce qui ne veut pas dire le dénigrer, mais seulement ouvrir les yeux principalement sur 3 choses: pasto cucu (dieu exclusivement  libérateur etc.), génération défroquée (eg. La soeur Monique Dumais, osu, 1939-2017, de Rimouski), messe à gogo zoie et partaze avec censure du st sacrifice (ou proche)


Dernière édition par ChristianK le Sam 31 Aoû - 22:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ChristianK



Nombre de messages : 419
Religion : catholique
Date d'inscription : 16/07/2007

Déclin du diocèse de Rimouski Empty
MessageSujet: Re: Déclin du diocèse de Rimouski   Déclin du diocèse de Rimouski EmptyJeu 28 Juin - 19:35

Dans l'annuaire diocésain 2018 on peut constater:

http://www.dioceserimouski.com/ch/ann/annuaire.html

Il reste 70 ptres d'origine locale.
Dont 7 sont nés après 1950,
dont 6 sont né dans les 50s,
et 1 dans les 60s.

Aucune ordination depuis 1999 et aucun séminariste en 2018 (Grand séminaire, Québec)

Il y eut
18 ordinations dans les ans 70,
5 dans les ans 80,
6 dans les ans 90.
Rien après.

Sauf 1 exception en 1994 les ages des derniers ordinands correspondent aux dernières cohortes de la caté tridentine, le vide décadent semble donc correspondre à la caté postconciliaire locale. Devinez pourquoi... (ce n'est pas aussi simple qu'on pourrait le croire.)

PS. Les tradis à caté tridentine, catés de 1910 ou 1950 ou Baltimore catechism, même s'ils ne sont pas les seuls, ont le taux proportionnel d'ordination de 1950, 15-20 fois plus élevé (et ce tenant compte des effectifs laics postconciliaires locaux fondus). Une vraie pléthore de vocations (proportionnelle toujours)

PS. Au diocèse de Gatineau, il y a une seule ordination locale après l'an 2000, mais le type est né en 1953... (ordonné vers 56 ans).

Ca semble un profil...



Rapport st germain 2014

page 4   On met les causes dans l'évolution sociale, causes externes seules et donc on  fonce dans le mur., faute de reconnaitre des causes internes suite au concile.
page 12, on parle laicisation , inscriptuions au  caté 25% des enfants seulement.

D'autre source, il y aurait 1500 pratiquants sur 38000 cathos sur la paroisse de rimouski


Statistiques (site du diocèse)

1961  190000 fidèles, 5400 baptêmes (2.8%), 1200 mariages (0.63%)

1972   161000             2300            (1.4%)         1800        (1.1%)

2016    142000             1000            (0.7%)          104         (0.07%)


2016     38000               172              (0.45%)       12          (0.03%) (ville seule)


Chiffres absolument fascinants, indices de spectaculaire décadence ecclésiale/sociale. 12 mariages pour toute l'année cela veut dire vraisemblablement  une 20aine d'inscriptions pour une année de  caté pour toute la ville dans 8-10 ans, et naturellement 0 séminariste futur.






Stats civiles


Population région  2016   179000

naissances 1570   0.8%

dont ville   531   0.9%

Mariages   364  0.2 %

dont ville 112    0.2 %


Ici les cathos sont inclus. Donc 12 des 112 mariages pour la ville sont cathos, 10%.  Effrayant sociologiquement. En revanche on peut aussi penser que les irréligieux ne sont pas vraiment dans une meilleure situation.
hypothèse: la poursuite de la pasto dépourvue de fermeture explicite sur le monde va poursuivre la marche vers le néant, perceptible dès maintenant.


Dernière édition par ChristianK le Sam 31 Aoû - 22:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ChristianK



Nombre de messages : 419
Religion : catholique
Date d'inscription : 16/07/2007

Déclin du diocèse de Rimouski Empty
MessageSujet: Re: Déclin du diocèse de Rimouski   Déclin du diocèse de Rimouski EmptySam 29 Sep - 21:29

Textes intéressants autour des religions (au sens de pasto-liturgie) des années 70:



https://www.lavantagegaspesien.com/article/2018/9/19/saint-jerome-fermee-cloturee-et-mise-en-vente-la-ville-regrette-la-precipitation-de-la-fabrique

"L’argent qu’il nous reste doit servir à la pastorale ainsi qu’à assurer notre masse salariale de 260 000 $. Si on s’en sert pour l’église Saint-Jérôme, il n’y aura plus de communauté chrétienne à Matane d’ici à un ou deux ans. Nous ne garantissons même pas que l’église Saint-Rédempteur ne fermera pas dans 5 ans étant donnée notre situation déficitaire », a expliqué le président de la fabrique, Michel Barriault,...

« À une époque pas si lointaine, nous connaissions des constructions d’églises. Pour ma part, jusqu’à la fin, je sais que je ne serai confronté qu’à des fermetures », a déclaré l’abbé Normand Lamarre, selon qui, d’ici à 5 ans, la moitié de la totalité des églises de l’ensemble des diocèses québécois devraient fermer leurs portes. « Devant cette situation pénible à vivre, l’attitude chrétienne à adopter est d’accepter de faire ce deuil pour susciter une vie nouvelle"
---------------------------

--Les faits se précisent, mais il y a une légère incohérence entre les 2 paragraphes. Le premier parle de disparition des communautés  le second des bâtiments, mais le second ne se demande pas du tout si les 2 vont de pair dans le cas en question. Si oui il est très très dangereux de parler de deuil sans corriger de possibles gaffes postconciliaires, car alors on ne laisse pas seulement les bâtiments disparaitre mais on tue les communautés.




----------------------------------
----------------------------------

Un groupe de fidèles avancent une possible solution (il est probable que la fssp offrirait de prendre sur elle la responsabilité financière) :

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1124286/eglise-saint-jerome-religion-conservateur-hommes-femmes

"La Fraternité sacerdotale Saint-Pierre (FSSP) a été approché par un groupe de citoyens de Matane qui souhaite éviter la fermeture du bâtiment. La Fabrique Coeur-Immaculé-de-Marie a annoncé que la dernière messe serait célébrée le 7 octobre.

Joint au téléphone, un responsable de la FSSP a confirmé que l'église Saint-Jérôme pourrait constituer une option intéressante. Par contre, rien ne pourra se faire sans la permission de l'Archevêque de Rimouski, Monseigneur Denis Grondin.

Cette fraternité est présente dans une vingtaine de pays et célèbre la messe en latin, dos aux fidèles, dans plus de 200 églises dans le monde, dont l'église Saint-Zéphirin-de-Stadacona, à Québec.

Ses membres sont hostiles aux changements apportés par le concile de Vatican II en 1963.
...

...

Pour le spécialiste des nouvelles formes religieuses, Alain Bouchard, les valeurs véhiculées par la Fraternité sacedotale Saint-Pierre se rapprochent du Québec des années 1940 et 1950.

Si on avait à mettre une échelle d'intensité et de rapport à la tradition, on pourrait parler d'ultraconservatisme....
Alain Bouchard observe que les groupes conservateurs sont ceux qui obtiennent le plus de succès actuellement au sein de l'Église catholique.'"
-------------------------------


--il y a 2 erreurs dans ce texte assez superficiel: le concile Vatican II demande la primauté du latin-grégorien avec permission du francais, il n'y a donc pas là hostilité mais juste application du concile. Ensuite la notion de conservatisme étant relative, la fssp ne fait qu'apporter des changements qui sont différents de l'ultraconservatisme des choses de 1975. Lorsque le classicisme est oublié, ce n'est plus du tout lui qui est ultraconservateurm au contraire il est très novateur.
Ensuite, bien entendu, ce ne sont pas les groupes ultraconservateurs de la pasto de 1975 qui ont du succès en ce momentm car ce sont eux qui meurent... comme le diocèse...

Ps. D'ailleurs les valeurs religieuses de la fssp ne sont pas celles de 1950 proprement, mais celles de 1850, 1750, 1650 et dans une moindre mesure 1550.

------------
Ps. Ici il s'agit d'une église historique à Matane, qui vient de fermer. Ca s'ajoute à la cathédrale car la fabrique est pour l'instant responsable d'un engagement de 600,000$ de subvention qui doit durer encore 12 ans...


Dernière édition par ChristianK le Sam 31 Aoû - 22:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ChristianK



Nombre de messages : 419
Religion : catholique
Date d'inscription : 16/07/2007

Déclin du diocèse de Rimouski Empty
MessageSujet: Re: Déclin du diocèse de Rimouski   Déclin du diocèse de Rimouski EmptyDim 7 Avr - 16:58

Phénomène absolument fascinant: la région de Rimouski a le record québécois (de peu tout de même) des naissances hors mariage: 87%!
Il sera du plus haut intérêt de suivre les conséquences.
Il est probable que au delà de celles de la sous fécondité actuelle, cette sous fécondité elle même va continuer.

Par contre l'indice de la région, 1.7, n'est pas du tout le plus bas du Québec.

On peut soutenir l'hypothèse que tout religion ouverte sur le monde de ces phénomènes, ou qui manque de fermeture suffisante, est vouée à la mort à terme.

L'affaire Dumais prend une teinte létale encore plus forte symboliquement
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Déclin du diocèse de Rimouski Empty
MessageSujet: Re: Déclin du diocèse de Rimouski   Déclin du diocèse de Rimouski Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Déclin du diocèse de Rimouski
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chemin Faisant... :: Nos forums :: Discussions-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser