Chemin Faisant...

Forum catholique romain fidèle à la Tradition et à sa sainteté le pape Benoit XVI
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Autopsie d'une communauté: les clercs de St Viateur (CSV)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
ChristianK
Admin


Nombre de messages : 339
Religion : catholique
Date d'inscription : 16/07/2007

MessageSujet: Re: Autopsie d'une communauté: les clercs de St Viateur (CSV)   Lun 25 Juil - 21:00

J'écrivais plus haut, suite à un article de Cl Roy (prov):

----------------------

" Peut-être leur mort leur fera-t-elle le plus grand bien pour apprendre leur lecon. Par ou l’on voit qu’il y a bien 2 notions d’espérance qui ne se recoupent pas. On ne doit pas attribuer à l’espérance xtienne le fait de continuer à exister sur terre. Seul le salut éternel compte ici. Le taux de chomage n’a rien à voir avec l’espérance.
Le texte aurait du dire : peut-être disparaitrons-nous mais seule compte l’éternité, le reste n’est rien.
Or quand il s’agit de la vraie espérance, on la nie : toutes leurs notices nécro utilisent l’expression « a vécu sa pâques avec le seigneur ». C’est bien beau mais on espère que ce qui n’est pas certain. Ce qu’il faut dire c’est « a comparu devant son père et juge ». Prions pour lui. Pas plus. Sinon il n’y a pas d’espérance pcq elle n’est pas nécessaire et absurde."

----------------------------

Eh bien on peut aller plus loin semble-t-il, et assez paradoxalement: si on replace l'espérance à sa vraie place, extramondaine et relative aux fins dernières et au jugement particulier, plutot que sur le sort terrestre de la communauté, celle-ci va revivre et le noviciat va se remplir. En mondanisant et horizontalisant l'espérance (vague évagélisation, aide au monde, justice mondaine, pertinence sociale etc) on provoque la désespérance car toutes ces choses ne sont pas des raisons d'être pour la vie religieuse. IL NE FAUT PAS ESPERER D'ABORD POUR SURVIVRE, MAIS POUR LE SALUT DES AMES ET L'EVITEMENT DES SUPPLICES ETERNELS, le reste ensuite. Alors on gagne le jackpot mondain, sans l'avoir visé directement. C'est si on le vise qu'on passe à coté.

De facon analogue, il est vital que leur mort puisse leur apparaitre comme un chatiment divin, et que cette hypothèse ne soit pas balayée sous prétexte que la providence ne punirait pas. Car justement la relizion cucu est une large part du problème d'une juste perception de l'espérance (qui inclut évidemment l'évitement de l'enfer et purgatoire; mais si la relizion cucu censure ces thèmes l<espérance n'a pas de sens).
Bref ils doivent garder ouverte l'hypothèse, dans la ligne de l'espérance: nous devons espérer que Dieu nous pardonnera les crimes que nous aurions pu commettre contre la vie religieuse dans la période postconciliaire et qu'il cessera de nous écraser par le noviciat vide, qu'il nous donne la force de nous corriger pour le salut de nos ames et celui des autres, qui se perdront autrement.
Autrement ils se concentreront sur l'espérance cucu, faute de voir que la providence peut punir. (en pensant: pas de danger, elle ne punit pas, ce serait contraire à l'espérance de le penser).

Qu'ils remmettent les fins dernières au centre, et un certain mépris du monde indispensable pour ce faire (du moins en certaines circonstances historiques, sinon en toutes), et l'espérance clairement extramondaine va nourrir leur espérance institutionnelle, pcq le noviciat va se remplir - à condition de disposaer de laics convenables, pas de mondains.





Dernière édition par ChristianK le Jeu 18 Aoû - 20:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChristianK
Admin


Nombre de messages : 339
Religion : catholique
Date d'inscription : 16/07/2007

MessageSujet: Re: Autopsie d'une communauté: les clercs de St Viateur (CSV)   Jeu 18 Aoû - 20:18

Quelques articles de Viateurs Canada:

--------------

Dec 2010
http://www.viateurs.ca/wp-content/uploads/2013/09/unite-pastorale-paysan.pdf

Cet article conclut sur l'automne et l'hiver du catholicisme au Québec.

Quelques lignes plus haut on parle de messe "country". Donc pas loin de la messe à gogo, certainement cucu et zoie et partaze.  Rien donc du saint sacrifice, à tout le moins au plan des symboles.

Bien sûr, pas de conscience du lien possible entre les 2 phénomènes.

-------------------

Mars 2011:

http://www.viateurs.ca/wp-content/uploads/2013/09/vivre-libre-suite-jesus.pdf

Le mot liberté, liberation revient à 60-65 occasions sur 3-4 p. ON dirait une page de Grandmaison, typique de la génération défroquée à l'U de M (ou l'A fut prof et doyen).  Le dieu libérateur qui libère librement des libertés à libérer, lié au petit dieu cucu des ans 70.

Un symptôme...

-------------------------

http://www.viateurs.ca/wp-content/uploads/2013/09/berthierville-csv.pdf


Salut à "nous enseignons toujours la doctrine xtienne et le service des saints autels", citant Querbes. Faudrait juste creuser un peu plus le sens précis de ces mots, notemment le lien entre autels et sacrifice. Et aussi le sens de SAINTS autels, et ses implications. Et le mot doctrine, faut s'assurer qu'il est sans trous, surtout certains trous bien précis dont le monde et les mondains ne veulent pas entendre parler...

"Adapter" la  liturgie implique des risques de décomposition et d' improvisation désastreuse.

Entrer dans le royaume qui n'est pas de ce monde c'est bien mais les fins dernières, il y en a 4, pas une.

Les  jeunes ne sont pas là dit-il.  Eh bien à la messe tridentine  ils sont là, proportionnellement, et à certaines conditions (notamment scolaires ou éducationnelles) de fermeture au monde - et là est l'explication des vocations proportionnellement pléthoriques et de la moyenne d'age de 35 ans, entre autres à la FSSP.  
http://catholique.exprimetoi.net/t44-liturgie-a-quebec-jeunesse-des-tradis
C'est inconscience post conciliaire de ne pas vouloir le voir, et  Je crois que les vieux sont encore la,  pas en raison de la nouvelle liturgie mais pcq ils ont grandi da s la messe tridentine et surtout son esprit, bien que je reconnaisse que ce soit tres difficile a prouver.


--------------------

http://www.viateurs.ca/wp-content/uploads/2013/09/rencontre-communautaire-provinciale-fetes.pdf

Encore une fois un décort qui fait penser à une messe western, ou pas trop loin de la messe à gogo - la pauvreté symbolilque, l'impro s' y sent vaguement, en photos.

Le "service des autels" (du saint sacrifice) de Querbes, dont on parle tant?


Dernière édition par ChristianK le Mar 22 Juil - 21:56, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChristianK
Admin


Nombre de messages : 339
Religion : catholique
Date d'inscription : 16/07/2007

MessageSujet: Re: Autopsie d'une communauté: les clercs de St Viateur (CSV)   Mar 30 Aoû - 21:35

Textes  de juin 2011 de Viateurs Canada

http://www.viateurs.ca/wp-content/uploads/2013/09/foi-chretienne.pdf

Encore une fois on note très bien les thèmes de la génération défroquée , qui annoncent leur mort :le dieu des ans 70, libérateur qui libère librement les libertés etc. etc.    Le pire parag. , au moins contextuellement, est en p. 11 :  la libération est d’abord terrestre et  céleste ensuite!!! « s’incarne d’abord dans le terrestre » (ici le mot s’incarne est ambigu : si on veut dire que l’incarnation au sens étroit est dans le terrestre incarné c’est une vérité triviale, si on veut dire que le salut éternel  est terrestre c’est un sécularisation indirecte,  dont on prétend, comme chez Turcotte, qu’elle est un probème!!! On fonce dans le mur  tête baissée…)  Il ajoute, vraie perception sans dessus dessous, qui lui vient sans doute de sa réaction contre son noviciat :  « Libération pas seulement pour  l’au-dela ». Comme si l’au-dela était trop prêché, les fins dernières et le salut des âmes avaient trop de place en pasto et prédications : Non, il faut être encore plus mondain, pour lutter contre ca…  Seule une sorte de pathologie peut ici empêcher de voir à l’œuvre la sécularisation justement, avec le consumérisme (l’esclavage) derrière…   Sous prétexte que ce n’est pas seulement pour l’au dela on censure que c’est d’ABORD pour l’au-dela, et cette censure est un désastre et un crime, et elle tue leur noviciat.

Il est incroyable d’aborder le thème de la sécularisation (p. 9) sans traiter de la sécularisation interne des csv, de la fac de Mtl (génération défroquée etc) , de la sécularisation interne postconciliaire locale.  L’A. parle du dogme rejeté (10)  comme si le dogme était prêché, comme si son enseignement existait encore depuis 40 ans! C’est au contraire sa  censure (surtout la relizion cucu qui veut plaire au monde et aux mondains)  qui explique la moitié de son rejet : la reculade s’auto-entretient,elle participe du rejet, comme dans un auto-rejet.  L’hostilité à l’église institution (10) provient donc en partie de milieux d’église, et elle explique en partie l’hostilité externe, elle l’entretient, elle fait partie de l’héritage postconciliaire (ET des experts au concile genre Kung, Haring etc. On peut suivre ce phénomène a la trace,c omme aussi chez  la génération défroquée…).
En p. 11 il se demande pourquoi les trésors  de spiritualité ont été abandonnés et il en appelle au biblisme et à la patristique. Pas mal (mais il faut se méfier du biblisme, sa manipulabilité le rend utilisable par la religion cucu), mais ou était il quand les csv ont mis l’Imitation de JC aux poubelles dans les ans 60???
Et après ca de constater « les communautés religieuses ne sont plus le symbole de la conséccration à Dieu » (9).  Ben devine pourquoi!  Et de faire confiance à des individus, ce qui transforme la vocation ou des cures en one man show et qui individualise (donc sécularise car le critère du succès sera souvent plus mondain que surnaturel, même si c’est mondain dans un sens louable de service social)  encore plus sur le chemin de  la décomposition.

------------------------------------------------


http://www.viateurs.ca/wp-content/uploads/2013/09/propos-querbes.pdf

Ici des textes du P. Querbes. EXCELLENT signe. Mais on voit tout de suite l’immense écart entre cette haute tenue spirituelle et la trivialité de la réalité postconciliaire.  On nous met même en garde, pour les émasculer (devine pourquoi) :  c’est « exprimé selon des schèmes d’un autre âge ».   Tant qu’ils vont dire ca il est très probable que  leur décadence va se poursuivre vers la mort.

Toute de suite après, page suivante, un ressassement de textes-reflets de la génération défroquée (dont certains le sont stricto sensu), contraste saisissant :

http://www.viateurs.ca/wp-content/uploads/2013/09/collectif.pdf

----------------------------------------------------------------

autres textes:

http://www.viateurs.ca/wp-content/uploads/2013/09/142-bulletin.pdf

en p. 6, des supérieurs de communautés s'inspirent de livres de Chittister.  La génération défroquée; Chittister est née en 1936...). La meilleure facon d'aller vers le cercueil...

en p. 7 une nouvelle édition corrigée, qui "s'imposait" , du livre de Hébert a paru (cf ci haut).  A voir sans doute. Je suis curieux (mis à part la parution en ligne) des raisons et de la nature des corrections...


Dernière édition par ChristianK le Mar 22 Juil - 22:02, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChristianK
Admin


Nombre de messages : 339
Religion : catholique
Date d'inscription : 16/07/2007

MessageSujet: Re: Autopsie d'une communauté: les clercs de St Viateur (CSV)   Sam 3 Sep - 19:59

Voici 2 choses à rapprocher:


1)

Livre de Hébert (ci-haut):

460 (chapitre de 1988: l'indifférence à l'égard du P. Querbes, fondateur, depuis les 60s , est chose du passé

--bon signe mais il est possible , dans la dynamique observée, que cela ne soit le cas que pcq il s'agirait d'un nouveau Querbes, un Querbes cuculisé et imaginaire, dont on a soustrait tout ce qu'on ne voulait pas en 68... le ramollissement aurait cessé de le rendre dangeureux, sa signification a changé, voila pourquoi il peut être de retour. C'est une hypothèse, je reconnais que c'est la négative. L'hypothèse positive c'est qu'ils ont corrigé leur tir, simplement, sur celui que certains traitaient de "curé de campagne"...


2)

Textes récents (ci-haut):



http://www.viateurs.ca/wp-content/uploads/2013/09/propos-querbes.pdf


Ici des textes du P. Querbes. EXCELLENT signe. Mais on voit tout de suite l’immense écart entre cette haute tenue spirituelle et la trivialité de la réalité postconciliaire. On nous met même en garde, pour les émasculer (devine pourquoi) : c’est « exprimé selon des schèmes d’un autre âge ». Tant qu’ils vont dire ca il est très probable que leur décadence va se poursuivre vers la mort.


--------------------------------------------

A mon avis on sent très bien ici, justement, ce que je soupconnais: Probablement Querbes n'est de retour que pcq il a été cuculisé.
Voici pourquoi: l'expression "schèmes d'un autre age" est beaucoup trop floue et imprécise pour permettre une juste interprétation de la "vérité" de Querbes: celle-ci devient molle et à géométrie variable. DONC, qui aura la naiveté de dire que dans les ans 60-70, les pressions mondaines consuméristes et cuculisantes n'auront pas le gros role dans l'interprétataion du message de Querbes?
La mollesse permise (seulement permise) par la notion de "schèmes d'un autre age", sans dire très précisément et juridiquement ce qui est et n'est pas d'un autre age, est DEJA mondanisant et cuculisant, par le simple poids mondain, surtout dans les ans 60-70.

A 80% des chances, l'hypothèse d'un Querbes absent puis de retour en raison d'un processus de cuculisation semble donc vérifée.


Dernière édition par ChristianK le Mar 22 Juil - 22:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChristianK
Admin


Nombre de messages : 339
Religion : catholique
Date d'inscription : 16/07/2007

MessageSujet: Re: Autopsie d'une communauté: les clercs de St Viateur (CSV)   Jeu 5 Avr - 12:13

http://www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/justice-et-faits-divers/201203/26/01-4509529-abus-sexuels-des-clercs-st-viateur-le-recours-collectif-est-autorise.php

Depuis sept. 2011 ce scandale couvait. Quelque chose qui y ressemble a été évoqué à cornwall:

http://www.theinquiry.ca/Viatorians.hide.php

Il faut noter ces faits à titre de complément bien qu'ils ne soient probablement pas liée directement à la décadence de l'ordre. Pour montrer le contraire il faudrait déceler une augmentation des crimes commis , s'ils sont reels, après 1960, ce qui paraît difficilement possible hors de doute.

En tout cas tout ceci devrait accélérer le déclin ou entraver une renaissance improbable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChristianK
Admin


Nombre de messages : 339
Religion : catholique
Date d'inscription : 16/07/2007

MessageSujet: Re: Autopsie d'une communauté: les clercs de St Viateur (CSV)   Mer 25 Avr - 11:18

http://csviator.info/generaldirection/fr/news/ViatorWeb043Fr.pdf

Cette page est une confirmation partielle: comme Arrupe chez les jésuites le général accompagne la décadence de son ordre. Ils étaient 1400 vers 1972, divisés et le gouvernement tombait en quenouille partiellement couvert par la phraséologie conciliaire ou post conciliaire. Ils plongeaient vers la mort s'imaginant aller vers la vie.
L'accompagnement qui remplace le gouvernement et l'obéissance , en pleines annéed 70, n'est rien d'autre que la décompostion décadente. La facture est là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChristianK
Admin


Nombre de messages : 339
Religion : catholique
Date d'inscription : 16/07/2007

MessageSujet: Re: Autopsie d'une communauté: les clercs de St Viateur (CSV)   Sam 28 Avr - 17:47

Le chapitre général des csv 2012 se propose de prendre un texte dit "charte" comme base. On peu en trouver un résumé ici , au document no 37 de février 2011, en p. 143 ss.:

http://csviator.info/generaldirection/fr/news/ViatorWeb01-42Fr.pdf

Le texte auquel on fait référence date un peu puisque bien de l'eau, sous forme souvent de vieillissement, a coulé sous les ponts depuis 2006. On lit que les csv sont essentiellement une communauté nouvelle. Mais à coté de ca on reconnait très bien la phraséologie des ans 70, ie.de l'échec : le consensus, l'horizontalité, jargonnage sur la relecture du vécu, la nouvelle identité, la coresponsabilité, les petites communautés. Ce jargon n' a rien de nouveau, et il est très probablement ce que les communautés nouvelles, dont la fsspx, cherchait à fuir! Ou pour être plus précis elles cherchait à reconstruire ce que cette phraséologie permettait de détruire, destruction qui était sa véritable raison d'être occulte et probablement inconsciente.

Alors Le danger c'est de vouloir le beurre (succès et vocations, d'où avenir) et l'argent du beurre (ne pas remettre en question poussée leurs erreurs postconciliaires), et dans cette dynamique d'entretenir une vision partielle et partiale des communautés nouvelles. Par exemple il est faux qu'elles soient toutes (Ambeault : texte de 2005 reproduit ici : 

http://catholique.exprimetoi.net/t91-autopsie-d-une-communaute-les-clercs-de-st-viateur-csv )

d'origine charismatiques (pas le cas des fr de st jean, pas le cas des tradis); il est arbitraire d'exclure les néotridentins, qui ont des racines comparables (eg. Autour de Fribourg, comme les fr de st jean) et exactement de la même période. L'étude doit être générale, approfondie, et mettre l'accent sur les vocations, plus que sur la nouveauté car la nouveauté est aussi liée à la mort, ou en tout cas une certaine nouveauté, csv par exemple. Les petites communautés csv, mortes dans les ans 80, n'étaient-elles pas nouvelles et déjà horizontalisées?
Et prétendre que les communautés nouvelles sont d'origine charismatique et tout à la fois horizontalisées (Ambeault) c'est aller extrêmement vite en besogne... Ce n'est pas du tout la perception courante.


Le caractère de communauté nouvelle "à succès" et efficace que les csv veulent se donner semble donc surtout verbale et cousue de fil blanc et vraisemblablement promise à l'échec. Ils s'accrochent à leurs erreurs postconciliaires, principalement celles de la génération défroquée.

Hypothèse: Leurs gaffes ou crimes de la période postconciliaires sont tout simplement trop terribles pour s'en relever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChristianK
Admin


Nombre de messages : 339
Religion : catholique
Date d'inscription : 16/07/2007

MessageSujet: Re: Autopsie d'une communauté: les clercs de St Viateur (CSV)   Sam 5 Mai - 12:57


Il y aurait peut être un parallèle renversé à faire entre le succès des communautés nouvelles et de l'opus dei d'une part, et la décadence csv et jésuite d'autre part. En effet on vient de remarquer que les généraux jésuites et csv des ans 60-70 semblaient suivre des lignes parallèles, se laissant mollement entrainer par la décomposition locale , se bornant à l'accompagner. Une sorte d'impuissance plus ou moins volontaire.
Or , malgré que ce soit difficile à vérifier rigoureusement, un phénomène inverse semble observable à l'opus dei: des témoignages d'ex ayant été expulsés (eg. Tapia, et elle ne semble pas seule) dans la période  semblent indiquer que les généraux ne se laissaient pas faire devant l'indiscipline mais tendaient au contraire à renforcer la règle religieuse (ou pseudoreligieuse car l'opus n'est pas un ordre), d'où expulsions et départs. Alors le groupe allait en direction inverse des csv décadents qui se laissaient décomposer (avec une nouvelle phraséologie pour camoufler inconsciemment le fait) par ses éléments centrifuges de défroqués de l'intérieur qui d'ailleurs allaient souvent défroquer tout court peu après.

Les témoignqges des ex de l'opus allaient naturellement donner une image autoritaire (Tapia le fait explicitement) du groupe, mais ce ne serait qu'une image artificielle venue de la décomposition des autres ordres.
Il est plausible que les ordres religieux, en raison de leur tradition antimondaine de sanctification contre les conséquences du péché originel, aient perdu conscience précise de ce qu'ils devaient à cette tradition et se soient lancés à l'aventure, ne pouvant le faire que pcq ils bénéficiaient déjà des acquis de leur passé, leur noviciat, la règle, l'imitation de JC, comme des militaires en goguette. Alors qu'au contraire à l'opus dei, dès le départ constituée de laics dans le monde, on allait en sens inverse pcq on savait dès le départ d'expérience qu'on ne pouvait rouler sur l'acquis de la règle, il fallait installer la règle au milieu du monde , de facon centripète et non pas centrifuge; on allait du monde vers la règle au lieu de l'inverse pcq la même illusion décadente que chez les religieux était moins possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChristianK
Admin


Nombre de messages : 339
Religion : catholique
Date d'inscription : 16/07/2007

MessageSujet: Re: Autopsie d'une communauté: les clercs de St Viateur (CSV)   Jeu 25 Oct - 13:15

Voici une autre pièce que l'honnêteté exige de verser au dossier:

http://talent.paperblog.fr/5643731/les-clercs-de-saint-viateur-l-institut-de-l-horreur/

Institut de l'horreur vise bien sûr l'institut Dewar, et est peut-ètre exagéré. Ce n'est pas la même chose que les csv, mais il y a peut être une certain lien indirect. D'abord à cause des chiffres: 28 religieux, même sur 40 ans c'est beaucoup. Et il y a eu en plus des rumeurs à Cornwall et à Sully dans le bas du fleuve.

Il faudra des études pour vérifier à quel pourcentage par rapport à la totalité des religieux de Dewar correspond le chiffre 28.

En 1980 ils étaient 1200 au monde donc environ 700 au canada. Si on supposait que 300 sont passés par Dewar ca ferait 28/300. Mais pour l'instant ce n'est que spéculation.

Un lien indirect entre ces faits, et décadence-mort-punition divine providentielle? Je trouverai les chifrres.

On nepeut passer cela sous silence car c'est peut ètre un des plus graves scandales en Amérique (enfants handicapés).
Un écho indirect du scandale de la lettre aux évêques de 2006? (voir ci-haut).

Evidemment ca ne peut pas ne pas peser sur les vocations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChristianK
Admin


Nombre de messages : 339
Religion : catholique
Date d'inscription : 16/07/2007

MessageSujet: Re: Autopsie d'une communauté: les clercs de St Viateur (CSV)   Mar 12 Fév - 2:50

Les chiffres. Courant des années 60 les csv au canada étaient autour de 1000 (1960: 1200) , dont 75% de religieux frères. 28 sur 1000 ferait 2.8% pour le seul institut Dewar. ce n'est pas énorme mais il serait intéressant de savoir le nombre de csv passés par Dewar sur la période, qui se chiffre certainement à moins que 1000.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChristianK
Admin


Nombre de messages : 339
Religion : catholique
Date d'inscription : 16/07/2007

MessageSujet: voeu de chasteté   Mar 22 Juil - 22:14

Il est assez remarquable que dans son histoire Léo-Paul Hébert traite de la réinterprétation des voeux de pauvreté et obéissance et ne touche mot de la chasteté. On est tenté de penser que c`est la chronique judiciaire qui nous apprend cette dernière réinterprétation ou quelque chose comme ca. En effet la chose semble assez générale, qui rendront difficile sinon impossible toute renaissance: soupcons  et rumeurs à Cornwall, plaintes ou rumeurs à Sully dans le bas du fleuve, plaintes à Rigaud et à l`institut Dewar.
Mais il faut être prudent. D`abord les faits allégués ne sont pas tous d'égale gravité, parfois il s'agit d'attentat à la pudeur.
Ensuite l'éclatement postconciliaire n'est pas la seule cause puisque des amitiés particulières de collège qui dégénèrent existaient avant, et sont analogues à ce qui se passe dans des milieux fermés: caserne, prison, monastère. Et précisément une communauté religieuse qui maintient une certaine fermeture a des chances de ne pas devenir décadente, plus qu`une communauté béante sur le monde. Donc tout à la fois la fermeture (donc la santé) et la béance peuvent favoriser les dérives. Une hypothèse pourrait èêtre que le PASSAGE de la fermeture à la béance causerait les pires circonstances, exactement comme dans la période postconciliaire: une fermeture favorisant ces moeurs mais non plus avec les mécanismes de défense inclus dans cette fermeture pour prévenir ces débordements, mécanismes détruits par le mouvement vers l'ouverture. Une fermeture insuffisante pour ainsi dire, puisque la raison d'être dela fermeture était de toute facon la lutte contre le péché et ses occasions. Cette lutte à elle seule ne suffisait pas toujours, mais l`'ouverture entrainait le ramolissement de cette lutte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChristianK
Admin


Nombre de messages : 339
Religion : catholique
Date d'inscription : 16/07/2007

MessageSujet: Re: Autopsie d'une communauté: les clercs de St Viateur (CSV)   Mar 4 Nov - 2:30

je vois une relation plus évidente entre les 2 messages suivants, dont l'unprovient d'un autre fil:

----------------------------
---------------------------

Jean Bellefeuille, provincial jésuite de 92 à 98 environ, PRO-VIN-CIAL, a défroqué vers 2002. Comme par hasard il est maintenant un excellent laic au service de la conférence religieuse canadienne que l'on sait, qui a produit le "sondage" que l'on sait, sans doute avec un questionnaire à la méthodologie que l'on devine...


----------------------------


Voici de source indiscutable le questionnaire du vaste sondage envoyé à 200 personnes, dont on admet d'ailleurs qu'il n'avait aucune méthodologie scientifique. Je souligne les mots:


Questions pour chaque thème: "Que reconnaissez-vous...que regrettez-vous...que souhaitez-vous pour la vie de notre Eglise?"

1) L'Eglise et la quête de sens
Devant le fait que la quête de sens est actuellement très présente chez les jeunes et les adultes et qu'elle se fait de plus en plus dans les chemins de traverse: sectes, autres religions, spiritualités orientales (prière zen, etc.), expériences paraspirituelles, voyances et autres... que etc...(Question ci-haut)

2)La vie communautaire en Eglise
FORTS de notre conviction que la vie communautaire en Eglise s'exprime, entre autres, par la VITALITE des communautés chrétiennes, L'INTEGRATION des NOUVEAUX modèles d'existence ecclésiale, la PARTICIPATION à l,exercice de la SYNODALITE et la pleine reconnaissance la place des FEMMES...

3) La célébration en Eglise
Quand nous évoquons la célébration en Eglise, nous pensons particulièrement à la pratique des sacrements, au sens de la CREATIVITE liturgique, à L'EVOLUTION des rites, à l'exercice des DIVERS ministères...

4) Les SOLIDARITES ecclésiales
Les SOLIDARITES ecclésiales impliquent à NOS yeux des éléments comme ceux-ci: la justice SOCIALE, la TRANSFORMATION de la SOCIETE, L'EGALITE des rappports, les phénomènes de MARGINALITE, d'APPAUVRISSEMENT, le soutien des Eglises au Tiers-Monde....

5) Le PROPHETISME dans notre Eglise
A cette dimension essentielle de l'Eglise, NOUS associons les lieux prophétiques, les PRISES de parole et les gestes posés au nom de l'Evangile. Nous y incluons aussi le respect des initiatives, la pastorale des vocationsm le RADICALISME évangélique....

--------------------------------

Faut-il un dessin?? Les mots en évidence indiquent une sollicitation plus que très évidente des réponses qu'on attendait, qu'on soufflait à l'oreille....
Naturellement, ces questions manipulées et très orientées n'impliquent pas forcément malice (bien que ce soit possible); peut-être s'agit-il d'inconscience, peut-être les questionneurs sont-ils eux-mêmes manipulés par toute une ambiance qui ultimement dérive des fac de théo des 40 dernières années, car souvent les supérieurs sont des intellos ou marqués fortement par les intellos.


Hypothèse: ET S'IL Y AVAIT UN LIEN ENTRE LES PATHOLOGIES INDIRECTEMENT PRESENTES DANS LE SONDAGE ET LA DECADENCE DES RELIGIEUX? Et si les communautés nouvelles, dont les tradis, pouvaient servir de groupe-témoins, un peu plus scientifiquement cette fois-ci?

------------------------------------
------------------------------------

En effet l' ex-provoncial jésuite était un permanent de la CRC depuis quelques années avant le sondage orienté/manipulé, il est né en 44 et a tout le profil de la génération défroquée. Comment penser que son role ne fut pas déterminant? auquel cas on a un profil postconciliaire dangereux: l'influence de laics défroqués au sein même des instances des religieux qui eux n' ont pas défroqué... Une influence interne des défroqués donc (un peu comme à Novalis), qui risque de tirer vers la décomposition défroquante (la génération défroquée de F. Charles, qui prend des positions de commande). Phénomène sociologique digne d' observation, bien qu'il doit toucher à sa fin...

On peut penser aussi au terme de "refondation" utilisé parfois pour désigner les réformes des jésuites du général Arrupe entre 65 et 80.
Mon vieux si tu refondes un ordre dans cette période là en Occident riche, tu risques une facture extrêmement salée... Qui se présente maintenant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChristianK
Admin


Nombre de messages : 339
Religion : catholique
Date d'inscription : 16/07/2007

MessageSujet: Re: Autopsie d'une communauté: les clercs de St Viateur (CSV)   Ven 21 Nov - 21:59

2014: Ils admettent la mort!

Ils ont élu un provincial haitien, et un autre membre haitien au conseil. Certes ils sont devenus plus internationaux mais cette mise au rancart de la souche est une concrétisation de la mort, malgré la phraséoloogie qui la recouvre. C'est donc à toutes fins utiles terminé.

Cependant une coupure est nécessaire pour s'éloigner des gaffes passées. Ils doivent virer de cap et renier les ans 70... Agir résolument contre ce qu'ils ont fait qui les a tué. Pas facile. Je n'y crois pas car c'est très délicat à faire pour des haitiens ou des immigrés.

Inversement on pourrait penser que l'avenir est à l'immigration et que les religions d'une souche au taux de fécondité de 1.5 dont la moitié des naissances hors mariage n'ont pas la moindre importance...

www.viateurs.ca/wp-content/uploads/168-bulletin.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChristianK
Admin


Nombre de messages : 339
Religion : catholique
Date d'inscription : 16/07/2007

MessageSujet: Re: Autopsie d'une communauté: les clercs de St Viateur (CSV)   Ven 13 Mar - 23:33

Quelques textes ici :
http://www.viateurs.ca/viateurs-canada/ (décembre 2011)



Article de la p. 5 (Audet)
« Dans nos pays industrialisés et dans nos
sociétés sécularisées, nous avons souvent
adapté nos façons de vivre la communauté
à la culture ambiante et à l'individualisme
qui la caractérise. Dans un tel
contexte social, nous sommes au contraire
appelés à devenir des acteurs de fraternité. »

--Bravo, il y a là le début du commencement de quelque chose quii pourrait remplir le noviciat : un système de défense antimondain. Mais oh combien timide et insuffisant. Pour la fraternité, la fraternité ne suffit pas , il faut LUTTER CONTRE (agere contra) l’individualisme (entre autres, peut-être, par l’habit religieux et le mépris du monde bien compris. Erreur d’omission probable donc, et donc aussi difficile à percevoir.
Explication possible: pas une seconde il ne soupconne, et pour cause, un lien entre génération défroquée et individualisme...



Art. de la p. 9 (Roy)
« Je crois que dans cet acte de foi nous
pourrons cueillir l'espérance, telle une
fleur d'éternel printemps. Sans rien nier
de la gravité de la situation, en acceptant
de toujours nous convertir à l'appel de
la Parole de Dieu, l'espérance offerte et
vécue est une grande victoire. Car l'espérance
chrétienne dépasse toute situation
négative et transcende même le péché.
Elle est une victoire qui nous fait atteindre,
au-delà de toute tragédie, la gloire
du Christ ressuscité.”

--Article de qualité comme d’habitude de Roy, mais toujours la même imprécision et manque de punch. OK pour la gloire du XT. Mais ca porte un nom ca, les fins dernières, c’est le salut des ames au jour du jugement, et ca implique la mort et c’est , surtout, extramondain.
Tant qu’on reste dans le vague là-dessus (sur l’espérance elle-même) on tue l’espérance.

Cela m’amène aux pp. 28, 34, sur la « célébration du souvenir » des csv défunts, qui tue l’espérance encore plus, de facon spectaculaire : une célébration du souvenir n’est pas mauvaise mais n’a rien à voir avec la prière pour le salut des ames des défunts (possiblement au purgatoire donc). On passe à coté de l’essentiel et on reste mondain. Gaffe spectaculaire et mortelle pour l’espérance. Le noviciat va rester vide.
La clef : les fins dernières sont nécessairement extramondaines, sous l’angle psychologique il y a une coupure entre le temporel et l’éternité, et pour atteindre un point de vue extramondain, lieu principal de l’espérance, une attitude ANTIMONDAINE est un instrument nécessaire. Pas seulement à cause du péché originel, mais par simple bon sens psychologique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChristianK
Admin


Nombre de messages : 339
Religion : catholique
Date d'inscription : 16/07/2007

MessageSujet: Re: Autopsie d'une communauté: les clercs de St Viateur (CSV)   Jeu 9 Avr - 2:00

Des textes de 2012, dont certains (juillet) importants:

http://www.viateurs.ca/bulletin-information/

------------------------

Février 2012:

Référence au surnaturel providentiel lors de lìnauguration récente  d`une statue, bon signe:

``il fut demandé
au Frère André de protéger le village des calamités de la nature``

-----------------------

novembre  2012

Référence à la voie de perfection des religieux, bon signe, bien trop rare:

``soutenir
sa marche sur le chemin de perfection
que fut le sien. ``


----------------------------

Juillet 2012:

1)  ``oui il y a de l`avenir ici`` sur les vocations , nestor fils-aimé


Plusieurs confrères nous disent, en blaguant
bien sûr, « Ah! Le noviciat va bientôt se remplir
». Cela fait sourire quand ont tient compte
de la réalité sociale et religieuse du Québec.
Non! Le temps du noviciat rempli est à jamais
révolu. Le renouvellement de la communauté
viatorienne, sa jeunesse et sa fertilité revêtiront
d’autres visages et utiliseront d’autres ancrages.
L’avenir s’écrira autrement. Il y a là un
signe des temps : nous ne sommes plus strictement
une « congrégation », c’est‐à‐dire uniquement
constituée de religieux, nous sommes
la « communauté viatorienne ». Nous ne sommes
plus simplement une vocation
« singulière » qui se résume à la « vie religieuse
», nous sommes une
« communauté plurielle » qui réunit
plusieurs pôles. Nous ne sommes
plus essentiellement une
« association masculine », nous
sommes une « communauté
mixte » formée de frères et de
soeurs, tous Viateurs.....
Le noviciat Saint‐Viateur au Canada ne
se remplira peut‐être pas d’aspirants à la vie
religieuse mais la communauté peut se remplir
de tout ce que nous sommes aujourd’hui.
L’avenir de la communauté ICI passe par l’aujourd’hui
de la communauté ICI



2) Un comité continue sur le même sujet:

nous sommes, comme le
propriétaire de la vigne, portés à être déconcertés
voire découragés. Le constat est sans appel : le modèle
plus que séculaire de la vie religieuse est en
train de disparaître. Notre communauté connaît
une décroissance vertigineuse dans sa dimension
de « vie religieuse ». Certains mettent tout sur le
compte de la sécularisation effrénée du monde actuel;
d’autres questionnent un discours et des manières
de faire qui ne cadrent plus avec la réalité
d’aujourd’hui; d’autres, enfin, évoquent une démobilisation
associée au vieillissement et à une baisse
d’énergie. Nous posons des questions existentielles
qui engagent l’avenir même de la communauté.
Certains discours plus pessimistes vont jusqu’à annoncer
l’imminence de l’extinction de la famille
viatorienne. Comme si la vigne nous appartenait…
C’est un mirage de croire que l’avenir dépend uniquement
de nous. Nous devons comprendre et accepter
que nous ne sommes pas propriétaires. Notre
attitude doit être celle du jardinier.
...
Il
nous appartient de convaincre le Maître, le propriétaire
que le figuier peut encore produire, qu’il n’est
pas trop vieux.
...
elle subit la tentation de ne plus produire
des fruits et se confine parfois dans la fatalité
du sort. Elle résiste à se tourner vers l’avenir. L’instinct
de conservation prend le pas sur l’ouverture et
le goût d’explorer de nouvelles avenues. Il nous faut
revenir à notre charisme original. Il nous faut l’actualiser
pour rejoindre notre monde d’aujourd’hui.
...
Cette parabole du figuier stérile nous offre l’occasion
de nous remettre en question et d’évaluer nos pratiques
communautaires



3) Des jubilaires disent:


Contre vents et marées des années 70, nous avons eu le pied marin refusant de sombrer
...
Un jour, le Seigneur nous a invités. Ce fut le commencement
d’une belle aventure d’amour. Son Esprit donnait force à nos faiblesses. Nous avons rencontré la croix mais
elle n’a jamais brisé cette joie de nous savoir aimés de Lui.


------------------------------

Les dernières lignes des jubilaires sur la croix oublient que la croix était là dès le départ, à l`invitation, car c`était bel et bien une invitation au sacrifice.   Mauvais signe de voir la croix comme secondaire ou épisodique. Le sens de la vie religieuse s`obscurcit pour des raisons suspectes.

Le second texte va exactement dans la bonne direction: il admet le désastre,  c`est Dieu qui donne les vocations, et s`il n`y en a pas, il est donc probable que Dieu veuille éprouver ou punir, même si le texte ne veut pas le dire. POur s`ouvrir les yeux là dessus il faut creuser bien plus la décadence postconciliaire et ses causes, et voir ou sont les séminaires pleins (les tradis entre autres). Les gaffes de la génération défroquée. Il faut remettre en question non le passé aux noviciats pleins, mais la période postconciliaire aux noviciats vides. Bref les innovations gaffeuses, très probablement. DONC la notion d`innovation est suspecte car conservatrice postconciliaire et probablement liée à la décadence. EG. relativement au présent les ``intégristes`` le sont, en un autre sens, et peut-être meilleur,  innovateurs.
Dieu donne des vocations si on se centre sur lui, donc sur l`extramondain, et pour cela de l`antimondain est nécessaire. Cet antimondain doit venir de la communauté, et Dieu va intervenir après, agissant à la faveur de l`antimondain (donc des csv de 1947 en un sens).

Le premier texte est un désastre car il est un saut dans le vide, il équivaut à remplacer les vocations sacerdotales mortes, en paroisse par exemple,  par des laics, en courant le risque que les mêmes causes postconciliaires produisent les mêmes effets, les laics disparaissant à leur tour.
Certes théoriquement l`échec n`est pas assuré, mais il faudrait s`assurer qu`on aille dans la direction opposée des erreurs qui ont causé la mort. Par exemple, il faut aller vers l`Opus Dei et plus de fermeture sur le monde; la mort est venu de la laicisation de la vie religieuse, il faut donc, si on a des laics à la place, les sacerdotaliser, au lieu de pousser encore plus la laicisation des religieux et de leurs communauté. Or Les csv semblent ne pas remettre en question le postconcile mais garder le même discours, donc les associés ne seront que cosmétiques et d`effectifs: ils vont disparaitre moins vite dans cette fuite en avant artificielle, c`est tout.
Le texte admet la mort, ou une mort, et au lieu d`en faire le diagnostic sérieux pour corriger et retourner vers la vie, il pousse vers davantage de mort en ce sens qu`il l`accepte en tentant le départ de quelque chose d`autre sur le cadavre (au lieu de le soigner ou le ressusciter) , quelque chose qui n`a aucune garantie d`avenir et qui va plutot dans une direction laicisante (au sens du style de vie, pas de la simple présence de laics comme à l`opus dei), justement ce qu`il faut éviter pour des religieux décadents.

Bref cette sorte de fuite en avant, même si on n`a pas la preuve formelle qu`elle va échouer, est suspecte:
-pcq elle n`est pas testée, elle se fait sur le tas et pour des raisons d`effectifs
-pcq elle semble à première vue aller en direction de ce qui a causé le désastre; elle n`est pas une vraie innovation mais elle rajoute les mêmes ingrédients depuis 1970.
-pcq en disant que le noviciat plein est révolu, on contribue à le vider, comme si on voulait qu`il soit vide, au lieu de chercher le pourquoi de ce (possible) chatiment divin.

Je crois donc que la mort est un pronostic raisonnable, sauf peut-être relève massive exclusivement immigrante qui irait résolument en direction des noviciats ou séminaires pleins, en direction inverse de ce qui fut fait dans les années 65-75.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChristianK
Admin


Nombre de messages : 339
Religion : catholique
Date d'inscription : 16/07/2007

MessageSujet: Re: Autopsie d'une communauté: les clercs de St Viateur (CSV)   Mer 13 Juil - 23:19

Textes CSV du Canada de 2013
------------------------------------------




en 2013, comité sur les dons, avec laics inclus: "

« Nos objectifs sont d’aider les organismes qui militent pour la défense des droits sociaux, des femmes, des sans‐emploi, l’éducation populaire à la justice sociale, à la protection des consommateurs, etc. »

--Horizontalisme mondain. Les dons devraient avoir une composante sanctificatrice, donc éducateurs des familles dans une perspective antimondaine (fondation d'écoles fermées sur le monde, écoles maison etc., subventions aux séminaires pleins quels quels qu’ils soient etc.); autrement c’est de l’argent largement gaspillé.


sept 13

« I ls étaient 29 novices à faire profession en cet été 1953 au Noviciat de Joliette ‐ « la grosse année », comme on pourrait dire. La Révolution tranquille est venue élaguer ce groupe au cours des années, mais il en reste tout de même six à avoir tenu bon plus d’un demi‐siècle :. Trois autres ont longuement cheminé, mais sont tombés en cours de route : Viateur Boulanger mort en 1991 à 59 ans; Gérard Blackburn en 1998 à 68 ans et Florian Bournival en 2002 à 72 ans. Les autres ont jugé bon de briguer d’autres destinations.... le P. Provincial, lequel a voulu dans son homélie rendre grâce à Dieu et insister sur les vertus de la persévérance dans nos engagements »

--Chiffres intéresssants : 20 défroquages sur 29. Mais il faut se souvenir que la majorité de la communauté était non-ptre.



oct 13

"Je demande à saint Viateur d’intercéder auprès de Dieu pour qu’une solution juste et équitable soit trouvée au recours collectif intenté contre les Clercs de Saint‐Viateur du Canada"

--Excellent signe cette verticalité, mais trop souvent absente ou molle faute de dimension non seulement extramondaine comme ici, mais aussi antimondaine, faute de quoi la première dimension s’étiole, à des vitesses de décadence diverses selon les gaffes des communautés.



dec 13
avons‐nous conscience que nous avons traité d’un sujet quasi tabou qui n’est presque plus abordé par les religieux?Nous l’avons fait courageusement tout en étant bien conscients que l’impératif de protectiondes jeunes qui sont les destinataires de notre mission tout comme la rectitude de notre vie religieuse

--excellent. Sauf que le mot et la réalité de l’ascétisme, voire de l’ascétisme défensif, semblent absents. On reste plutôt au niveau naturel, psychosocial.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChristianK
Admin


Nombre de messages : 339
Religion : catholique
Date d'inscription : 16/07/2007

MessageSujet: Re: Autopsie d'une communauté: les clercs de St Viateur (CSV)   Jeu 28 Juil - 3:24

Suite de 2016 aux accusations à l'institut Dewar abordé ci-haut:


"La requête en recours collectif présentée en 2012 contre la congrégation mentionne le nom de 27 prêtres et frères. Un tableau statistique, qui s'étend sur sept pages, indique devant le nom de chacun des 24 frères et des 3 prêtres les initiales de leurs victimes.

Un des trois prêtres a été dénoncé par pas moins de 24 victimes"

D'autre part le nombre de victimes est de 150 minimum.

Le nombre de religieux est de 27 au lieu de 28 et il faut noter le très faible nombre de ptres.

Le règlement est de 20 millions $. Les csv ont peu commenté cette tragédie mais ont émis des directives qui semblent élaborées sur les abus potentiels en 2015. J'y reviendrai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChristianK
Admin


Nombre de messages : 339
Religion : catholique
Date d'inscription : 16/07/2007

MessageSujet: Re: Autopsie d'une communauté: les clercs de St Viateur (CSV)   Jeu 4 Aoû - 20:39

ChristianK a écrit:
Les chiffres. Courant des années 60 les csv au canada étaient autour de 1000 (1960: 1200) , dont 75% de religieux frères. 28 sur 1000 ferait 2.8% pour le seul institut Dewar.  ce n'est pas énorme mais il serait intéressant de savoir le nombre de csv passés par Dewar sur la période, qui se chiffre certainement à moins que 1000.

J'ai sans doute commis une imprécision ci-haut avec ces chiffres. En effet l'objet du scandale s'étalerait sur 42 ans (1940-1982). Donc les csv , si on considère les morts, les départs et les nouveaux, devaient être nettement plus que 1000-1200 sur la période, pas loin de 2000. Et 27/2000 ferait 1.5%. Si on suppose qu'environ 250 religieux seraient passé à Dewar, ca ferait 27/250, 10%, beaucoup trop mais il faut considérer les autres 90%. Il y a toujours une proportion de mauvais religieux, voire religieux corrompus dans un ordre. Sauf que quand un ordre est bien (assez rigidement) réglé, il n'y a que peu ou pas de débordements franchement criminels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Autopsie d'une communauté: les clercs de St Viateur (CSV)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Autopsie d'une communauté: les clercs de St Viateur (CSV)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Un NOUVEAU PRETRE POUR NOTRE DIOCÈSE
» [Autorité héraldique] [BELGIQUE] Communauté française de Belgique : du nouveau !
» Autopsie du Mammouth - sortie le 14 janvier 2010
» Effusion de l'Esprit avec la communauté des Béatitudes
» Des Ordinations sacerdotales dans la communauté St Jean

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chemin Faisant... :: Nos forums :: Discussions-
Sauter vers: